Vendredi 10 Juillet 2020

Cinq stocks pour le coronavirus


Dans cet épisode de Rule Breaker Investing, le cofondateur de Motley Fool, David Gardner, partage cinq titres qu'il a triés sur le volet pour que vous mettiez sur votre liste de surveillance pour cet environnement actuel. Il partage son point de vue sur l'investissement dans les moments difficiles. Il s'est assuré de choisir des actions qui se porteront bien maintenant et au-delà et guideront votre réflexion en matière d'investissement.
Obtenez également des détails sur le sujet choisi par l'auditeur à venir dans le podcast de la semaine prochaine et bien plus encore.
Pour voir des épisodes complets de tous les podcasts gratuits de The Motley Fool, consultez notre centre de podcasts. Pour commencer à investir, consultez notre guide de démarrage rapide pour investir dans des actions. Une transcription complète suit la vidéo.

Cette vidéo a été enregistrée le 8 avril 2020. David Gardner: Depuis des années, appelons-le presque 27 maintenant, depuis que The Motley Fool a publié son premier numéro en juillet 1993, nous vous disons "Économisez de l'argent ! " Toutes les deux semaines, investissez-le sur le marché, bons et mauvais moments. Trouvez les meilleures entreprises. Regardez vers l'avenir, pas vers l'arrière, et continuez d'investir.
Nous voici donc, cher auditeur. Nous nous trouvons avoir subi une baisse substantielle du marché et que faites-vous? J'espère la même chose, épargner et investir, bons et mauvais moments. L'ironie, c'est que plus les temps se sentent mal à court terme, plus vous allez regarder en arrière dans 5, 10 ou 50 ans et vous rendre compte: "Wow ! Pour les investisseurs, ce mauvais moment; c'était en fait bien . "
Alors, avez-vous économisé et attendez-vous que mon dernier échantillonneur Five-Stock vous aide à guider votre réflexion? Eh bien, très bien, car il est temps pour moi de choisir mon nouvel échantillonneur Five-Stock pour la 24e fois dans l'histoire de ce podcast, aujourd'hui, cette semaine, maintenant. Uniquement pour les investissements en briseur de règles.
Bienvenue à Rule Breaker Investing. Quel plaisir de vous avoir avec nous cette semaine, j'espère que vous êtes en sécurité, j'espère que vous restez en bonne santé et prenez de bonnes décisions où que vous soyez aux États-Unis d'Amérique ou, bien sûr, à travers le monde . Nous avons une grande base d'auditeurs qui n'est pas ici aux États-Unis d'A.
Certains d'entre vous sont déjà de l'autre côté de la courbe d'aplatissement. Aux États-Unis, nous ne le sommes pas encore, mais les choses commencent à s'améliorer, je pense un peu, nous verrons.
Quel plaisir ce fut d'avoir l'auteur James Clear se joindre à moi sur le podcast de la semaine dernière. J'espère que vous avez apprécié James. Je dirai que la qualité sonore n'était pas la meilleure, mais cela me rappelle de dire qu'elle n'est peut-être pas la meilleure cette semaine, car sachez que The Motley Fool ayant fermé ses bureaux le vendredi 6 mars, le mois dernier, il y a plus d'un mois maintenant. Nous avons été assez tôt sur cet appel, grâce à mon frère, notre PDG, Tom Gardner. Mais nous faisons nos podcasts à distance. Rick Engdahl produit donc celui-ci depuis son domicile. Hé, Rick ! Rick Engdahl: Centre-ville de Hyattsville, Maryland. Gardner: Impressionnant ! Et me voici à Washington, DC, non loin du campus de l'American University, où j'habite. Et donc, nous vous apportons ce podcast en dehors de nos studios Fool HQ. Maintenant, c'est vrai depuis quelques semaines maintenant. Ainsi, vous remarquerez peut-être ou non que la qualité du son peut ne pas être tout à fait ce que nous espérions. Mais même si c'était juste juste au milieu de la semaine dernière, c'était génial d'avoir James et toutes ses idées. Et c'est l'un de ces podcasts que nous faisons parfois chez Rule Breaker Investing qui pourrait valoir la peine d'être partagé avec vos amis et votre famille, en particulier, car nous travaillons tous pour être plus cohérents dans la réalisation de bonnes choses et moins cohérents dans les mauvaises choses. Et donc James Clear, je pense, peut aider n'importe qui, il m'a certainement aidé en tant qu'auteur, c'était génial d'avoir James nous rejoindre la semaine dernière.
Je mentionnerai, la semaine prochaine, que nous aurons l'épisode très attendu de l'investissement en dividendes pour Rule Breaker Investing. Maintenant, celui-ci a été promis il y a des semaines et des semaines, mais en raison du changement dans le monde en général et d'une partie du calendrier et de ce que nous voulions faire et vous dire, au cours de ces dernières semaines, nous avons augmenté notre investissement en dividendes. Cela ne semblait pas tout à fait pertinent il y a quelques semaines, mais je pense que nous serons prêts pour cela la semaine prochaine. Alors mon ami Buck Hartzell sera de retour, il peut avoir un invité ou deux. Et nous allons parler de l'investissement en dividendes, de l'investissement sur le revenu et de l'examen des actions. Certains d'entre eux ne seront pas des briseurs de règles, mais c'est pour cela que vous avez voté. Vous avez voté qu'un podcast unique pour Rule Breaker Investing serait consacré à l'investissement en dividendes. De toute évidence, un sujet de grand intérêt. J'ai très hâte de voir Buck et l'équipe se joindre à moi et vous rejoindre la semaine prochaine.
Mais c'est la semaine prochaine, parlons de cette semaine. Cette semaine, je fais mon 24e échantillonneur à cinq actions. Nous avons commencé à le faire peu de temps après le lancement de notre podcast en juillet 2015. Et chacun d'eux a été choisi comme un petit échantillon des actions que nous proposons, des recommandations dans des services comme Motley Fool Rule Breakers, qui était notre annonceur ce semaine, ou Motley Fool Stock Advisor, qui est notre service le plus étendu avec le plus grand nombre de membres. Mais les deux sont de grands services étendus avec beaucoup de membres qui cherchent à prendre de meilleures décisions financières pour acheter ces actions, pas celle-là, pour acheter les bonnes et éviter toutes les mauvaises que les fonds indiciels doivent acheter, car ils indexent. Je pense donc qu'une partie du secret de Rule Breaker Investing et une partie de ce que The Motley Fool a fait dans ce monde est que nous avons en quelque sorte averti certaines personnes de ne pas tout acheter, parce que, sacrément ! vous et moi ne voulons pas acheter les bonnes entreprises, éviter les mauvaises? Et je ne parle pas seulement de leur performance en tant qu'action, mais de ce qu'ils font en tant qu'entreprise. Donc, choisir des sociétés que nous pensons admirables et excellentes, et qui génèrent généralement d'excellents rendements au fil du temps, c'est ce que nous faisons.
Et donc, quand je sélectionne cinq titres, c'est toujours juste un échantillonneur. Cela signifie qu'il existe des dizaines de stocks. Il y a des choses comme les stocks de démarrage, si vous commencez un nouveau portefeuille, eh bien, nous avons ceux sélectionnés pour vous dans Rule Breakers et Stock Advisor. Nous en avons environ huit pour que n'importe qui puisse commencer à construire un portefeuille avec. Et comme je suis la personne qui supervise ces décisions, je peux vous dire que nous allons rafraîchir nos stocks de démarrage plus tard ce mois-ci pour l'année 2020. Donc, si vous êtes un conseiller en valeurs mobilières et / ou un membre de la règle Breakers, vous aurez cela à espérer.
Mais oui, que ce soit les Starter Stocks qui peuvent vraiment démarrer un portefeuille pour un nouveau membre ou les Best Buys Now, que nous vous proposons tous les mois, repiquant certaines de nos sélections d'actions préférées d'antan, en disant: "Oui, nous aimons ceux d'aujourd'hui pour les 3, 5, 10 prochaines années. " Ce sont donc les meilleurs achats de nos services. Donc, Starter Stocks, Best Buys Now et, bien sûr, de nouveaux choix que nous faisons mois après mois et les forums. L'une des caractéristiques préférées de nos services est probablement les forums de discussion où j'ai tant appris de mes collègues Fools alors que nous parlons de certaines des sociétés que je présenterai aujourd'hui.
Ce n'est donc qu'un échantillonneur, et pourtant je les ai triés sur le volet, alors que j'essaie de réfléchir, quels sont les stocks que je supervise, les stocks dans mes services, qui, je pense, sont bien positionnés pour l'environnement actuel? Et c'est pourquoi nous avons - je n'ai jamais pensé que je ferais un échantillonneur appelé ça - mais cinq stocks pour le coronavirus.
Je le souhaite bien sûr, le coronavirus ne s'était jamais produit, bien que ce genre de chose ait été prévu et s'est déjà produit auparavant. Je pense que le premier coronavirus a été identifié dans les années 1960; nous en avons parlé il y a quelques semaines dans Réflexions sur notre monde en 10½ chapitres. Les coronavirus, en particulier ceux qui commencent chez les animaux, les animaux non humains, puis font leur saut chez l'homme. Donc, cela s'est déjà produit auparavant, cela se reproduira à l'avenir, mais celui-ci a été un bourdonnement en 2020, commençant, bien sûr, en 2019.
Et donc, tout comme ce sujet semble dominer tant de conversations dans lesquelles je me trouve aujourd'hui, que ce soit des conversations informelles ou professionnelles, comment pourrais-je ne pas lui permettre également d'influencer certaines des actions que vous ou moi pensons acheter ici en avril 2020, et donc cinq stocks pour le coronavirus.
Maintenant, chacune de ces entreprises est une recommandation active. Dans la plupart des cas, je les ai choisis bien avant le coronavirus. Certains d'entre eux sont bien en place, quelques-uns sont en baisse, mais chacun d'entre eux, je pense, est positionné pour, je ne dirai pas "s'épanouir", parce que je ne veux pas choisir un mot avec une connotation aussi positive quand nous parlons d'un si mauvais moment sur la planète Terre, mais je dirai que ces entreprises s'adapteront et évolueront bien dans l'environnement COVID-19. Mais, bien sûr, cela aussi passera. J'espère bien que ça ne restera pas aussi longtemps. Et donc, nous sélectionnons des actions qui, je pense, feront bien à tout âge. Bien sûr, nous pensons que ces entreprises prospéreront au cours des 3, 5 et 10 prochaines années, et le coronavirus ne sera là, j'espère, que pendant quelques mois, pas des années.
Alors oui, je les sélectionne pleinement en pensant au trimestre que ce genre d'entreprises ont en ce moment, soupçonnant que ce seront de bons trimestres, mais je pense principalement à 3, 5, 10 ans en avant en partageant ce Five- Échantillonneur de stock avec vous.
Et avant d'entrer dans le premier de ces cinq titres, je suppose que je veux dire un peu plus généralement sur certaines de ces sociétés. Maintenant, je dirais que certaines de ces sociétés que je partage avec vous cette semaine, car mes derniers choix sont assez évidents. Ce sont des entreprises qui font la une des journaux, leurs entreprises sont clairement bien implantées dans un monde cloud à l'ère numérique dans un environnement au foyer. Et vous pourriez penser, eh bien, "Hé, Dave, cela semble assez évident." Et si vous pensiez cela, je vous répondrais: "Oui, vous avez raison, mais voici la clé." La clé est que nous regardons au-delà des commerçants, qui disent souvent que ce type d'actions est - c'est leur langage - suracheté.
Je pense donc que la vraie formule de réussite, pour vous et pour moi ici, n'est pas que nous identifions des entreprises obscures auxquelles personne n'aurait pensé avant les gros titres. Au fait, pour certains d'entre eux, nous étions bien en avance sur les gros titres. Non, c'est que vous êtes prêt à vous engager dès maintenant, même face à des hausses importantes, et à établir, si vous n'en avez pas déjà un, une position à long terme dans ce type de sociétés. C'est donc une chose de dire "Eh bien, cette entreprise est évidemment bénéficiaire de ce qui se passe en ce moment", c'est une autre chose d'être disposé à y investir votre argent, surtout si elle est assez volatile en ce moment ou si elle a augmenté. Et pourtant, chacun de ces cinq titres que je vous présente cette semaine, je crois, battra le marché à l'avenir. Et donc, c'est être prêt à sortir et à acheter face aux gros titres, c'est la vraie clé du succès ici, je pense.
Je veux donc partager cela à l'avance. Mais maintenant, sans plus tarder, allons-y, allons-nous?
Stock n ° 1. Maintenant, pour chacun d'eux, je vais mentionner le nom de l'entreprise, le symbole boursier, ce qu'il fait, je mentionnerai sa capitalisation boursière, sa brève histoire au sein des services The Motley Fool, puis, deux choses que j'aime et une chose à regarder.
Alors stock n ° 1. Et, oui, nous procédons alphabétiquement par nom de société, encore une fois cet échantillonneur. Stock n ° 1, nous allons tout de suite jusqu'à la lettre P. L'entreprise est Peloton Interactive (NASDAQ: PTON), le symbole boursier est PTON. Peloton est une entreprise de fitness qui apporte le sentiment de la communauté aux entraînements à domicile grâce à ses vélos. Et bien que vous n'en possédiez peut-être pas - je ne le suis pas moi-même - je pense que vous reconnaîtriez probablement les produits de l'entreprise et une partie de son histoire récente. En fait, il a fait de grosses vagues avec son annonce de vacances pour 2019, mais cela devance les choses.
La capitalisation boursière de Peloton Interactive est donc de 7 milliards de dollars. J'ai choisi ce stock pour la première fois en novembre 2019, juste au moment où l'annonce des Fêtes commençait à faire son apparition. Le stock était à 32,16 $; Je regrette de dire que c'est à partir de là. Le temps approche - eh bien, laissez-moi voir, nous enregistrons ce droit à la clôture du marché hier, c'est-à-dire le mardi 7 avril, où il a clôturé à environ 27,5 $. Cela signifie donc que Peloton Interactive est en baisse de 12% par rapport à l'endroit où je l'ai choisi pour les membres de Rule Breaker en novembre. S'il y a de bonnes nouvelles, c'est que le marché est plus en baisse, le marché est en baisse de 15%, donc Peloton Interactive bat le marché, cependant, pas beaucoup, et il est en baisse.
Alors, quelles sont les deux choses que j'aime dans le symbole boursier PTON? La première chose que je dirais, c'est que son prix actuel, c'est juste là où il a été introduit en bourse. Je pense qu'il a été introduit fin septembre à environ 27,5 $, c'est un peu là où il aurait fermé son premier jour, et ici, il est maintenant à 27,5 $, mais en attendant, il a grimpé à 36 $ la première semaine de décembre puis il est tombé à 18 $ par action à la mi-mars dans le marasme du point de marché le plus bas atteint en 2020. Alors, regardez cette volatilité. Et ce genre de volatilité, vous savez, de 27 $ à 36 $, jusqu'à 18 $, jusqu'à 27 $, le tout en moins d'un an. Ce genre de volatilité fait fuir beaucoup de gens.
Mais ce que j'aime à ce sujet, n ° 1, c'est - c'est bon pour vous et moi. Je veux dire qu'il s'agit d'une entreprise numérique basée sur la remise en forme au foyer qui, je pense, est prête non seulement pour une croissance à court terme mais aussi à long terme, et la volatilité a tendance à effrayer les investisseurs. Et donc, ici, nous nous trouvons en mesure d'acheter le stock juste là où il a été introduit en bourse avant de se terminer.
Alors oui, j'aime la volatilité. Je me rends compte que cela peut causer du stress pour certaines personnes, mais si vous adoptez vraiment une vision à long terme, si vous jouez au jeu que nous sommes, le long terme, la volatilité n'aura vraiment pas trop d'importance 5 ou 10 ans à partir de maintenant à court terme, mais cela a tendance à effrayer les gens et nous obtenons donc de meilleurs prix. C'est la chose n ° 1.
La chose n ° 2 que j'aime. Cette entreprise est beaucoup plus stable que vous ne le pensez, compte tenu de la volatilité de ses marchés boursiers. Je veux dire, en partie à cause de son annonce de vacances, dont je parlerai dans une seconde, c'est une entreprise qui a beaucoup de reconnaissance de marque. C'est aussi une marque qui est une sorte de marque haut de gamme, plus comme la Starbucks au sein de son industrie, donc une sorte de marque plus forte. Et l'analogue le plus proche auquel je peux penser en ce moment est peut-être Lululemon. Il y a probablement beaucoup de chevauchement entre les clients Lululemon et les clients Peloton. Et pourtant, la bonne nouvelle est que cette entreprise vaut environ le quart de ce que Lululemon est aujourd'hui, mais encore une fois, je pense que c'est beaucoup plus stable que vous ne le pensez.
Voici une statistique étonnante: le taux de désabonnement mensuel moyen de sa clientèle, les personnes qui regardent les vidéos sur leur vélo pendant qu'elles essaient de suivre le formateur à New York ou où que ce soit, le taux de désabonnement mensuel moyen est inférieur à 1 %, c'est vrai, c'est 0,90%. Donc, si vous faites le calcul, au cours de l'année, Peloton ne perd que 6% de ses clients acheteurs. Il conserve 94% ou a au cours de la dernière année. C'est donc beaucoup plus stable que vous ne le pensez.
Mais maintenant, parlons un peu de cette annonce, et je vais emprunter à mon ami Wikipédia, mon co-hôte parfois que j'ai tendance à sortir d'un podcast à l'autre et à partager des histoires que je ne serais pas bon assez à me souvenir par moi-même. Mais êtes-vous membre en novembre 2019 lorsque la société a publié son nouveau spot publicitaire des Fêtes, il était intitulé "Le cadeau qui donne en retour?" Et Wikipédia nous rappelle que c'est là où une femme reçoit un vélo Peloton pour Noël de son mari, elle commence à enregistrer un journal vidéo d'elle-même en utilisant le vélo, et un an plus tard, elle proclame qu'elle "n'a pas réalisé à quel point cela me changerait . "
Eh bien, fin novembre, encore une fois, juste au moment où je sélectionnais le stock, la publicité a commencé à recevoir des critiques de la part des téléspectateurs qui affirmaient que son intrigue impliquait que le mari de la femme n'était pas satisfait de son apparence physique. Peloton a défendu l'annonce, arguant qu'elle était destinée à célébrer un "voyage de remise en forme et de bien-être", inspiré par la fréquence à laquelle ses utilisateurs étaient souvent "significativement et positivement impactés après avoir acheté ou reçu un vélo ou une bande de roulement Peloton, souvent d'une manière qui les surprenait . "
Quoi que vous pensiez de cette annonce, si vous l'avez déjà vue, c'est devenu une chose. Il a été commenté dans la culture populaire, il a reçu beaucoup de critiques. De toute évidence, l'entreprise a ressenti le besoin de s'expliquer.
Maintenant, quelques mois plus tard, dans un monde où tout le monde reste à la maison, il me semble que Peloton a vraiment trouvé un endroit où s'épanouir. Donc, même si cela a peut-être reçu une mauvaise publicité - parfois les gens disent que même une mauvaise publicité est une bonne publicité - je dirais que cela a certainement rehaussé le profil de Peloton. Et puis le coronavirus a frappé et tout d'un coup, nous avons commencé à voir la valeur d'une entreprise de remise en forme à domicile. Et je ne pense pas que quiconque le fasse aussi près que Peloton Interactive le fasse.
Donc la chose n ° 2 que j'aime chez Peloton, c'est beaucoup plus stable que vous ne le pensez. Je pense que c'est là pour rester. Et pensez à cette fidélisation de la clientèle, qui est vraiment impressionnante.
D'accord, comme je l'ai dit plus tôt, je vais terminer avec une chose à surveiller. Parfois, cela pourrait être, en quelque sorte, un facteur de risque, c'est quelque chose auquel vous et moi devrions faire attention. C'est une entreprise qui perd de l'argent. Peloton Interactive ne fait donc pas encore de bénéfices. Au cours de la dernière année, il a subi des pertes d'environ 200 millions de dollars. Maintenant, je dois souligner qu'il a environ 1,5 milliard de dollars dans son bilan.
Donc, si vous n'êtes pas familier avec le taux de combustion, parlons-en très rapidement. C'est une expression que j'utilise le plus souvent dans le contexte des entreprises de biotechnologie ou d'autres entreprises en phase de développement où elles brûlent, c'est-à-dire perdent une certaine somme d'argent par an. Et puis la question est, eh bien, combien ont-ils à la banque? Par exemple, combien d'années pourraient-ils perdre autant d'argent? Donc, pour Peloton Interactive, encore une fois, 1,5 million de dollars au bilan, perdant 200 millions de dollars par an, je mentionnerai, il a 500 millions de dollars de dettes. Donc, si vous enlevez cela, il a une trésorerie nette de 1 milliard de dollars, perdant 200 millions de dollars par an. Il pourrait donc en être ainsi pendant au moins cinq ans avant de commencer à se retrouver dans une position tendue. En attendant, il pourrait certainement, j'en suis sûr, emprunter plus d'argent ou se refinancer. Mais vraiment, je pense que nous devrions nous attendre à ce que Peloton commence à faire des bénéfices. C'est donc évidemment quelque chose que nous devrions prêter attention, et les investisseurs qui sont déjà dans le stock que je connais le sont.
Je mentionnerai en terminant que j'aime généralement ajouter ou remplacer des gagnants. Par exemple, lorsque je sors des stocks pour des échantillonneurs à cinq stocks, ce sont généralement des entreprises qui gagnent, car que font les gagnants? Ils continuent généralement de gagner selon mon expérience. C'est donc inhabituel pour moi de choisir un stock qui est en baisse, car j'aime généralement ajouter à mes gagnants. Nous verrons donc comment Peloton Interactive fera dans les années à venir, au fur et à mesure que nous reculerons et marquerons, comme je le fais pour tous mes 24 échantillonneurs à cinq stocks, revenons en arrière et notons-le et voyons comment nous avons fait et ce que nous pouvons apprendre.
D'accord. Stock pour le coronavirus n ° 2. Le symbole boursier est ROKU, le nom de la société, identique au symbole boursier, c'est Roku (NASDAQ: ROKU). Cette société est une plate-forme leader pour les services de streaming vidéo. Beaucoup d'entre nous le connaissent. J'ai au moins une boîte Roku chez moi, peut-être que vous avez aussi une boîte ou un bâton dans votre vie. La capitalisation boursière de Roku est de 11 milliards de dollars. Et tout auditeur de longue date de ce podcast sait que je suis accro à la capitalisation boursière et j'essaie de créer autant de junkies à la capitalisation boursière que possible dans le monde. C'est pourquoi je mentionne la capitalisation boursière de chacun d'eux. Il convient donc de mentionner que Roku est environ 50% plus grand que Peloton Interactive, ce qui est juste assez intéressant à noter.
Maintenant, le stock a été choisi pour la première fois dans les disjoncteurs Motley Fool Rule. Je l'ai choisi le 4 mars de l'année dernière. Nous ne sommes donc que 13 mois plus tard, le stock était à 61,82 $ à l'époque. Aujourd'hui, c'est environ 87 $. Donc, bonne nouvelle pour les membres de Rule Breakers, vous avez augmenté de 45%. C'est contre un marché en baisse de 3%. Et en regardant ce chiffre, j'avais presque besoin de revérifier mes calculs. Ainsi, au cours des 13 derniers mois, malgré l'horrible premier trimestre pour le marché boursier, au cours des 13 derniers mois, nous avons baissé de 3% dans l'ensemble. Cela ne me semble pas trop mal, mais si vous êtes actionnaire de Roku, vous êtes beaucoup plus heureux que cela, vous avez augmenté de 45%.
Et pourtant, je m'empresse de mentionner que je l'ai ensuite recommandé à nouveau le 11 juillet de l'année dernière, c'était jusqu'à 104,5 $ à ce moment-là. En fait, il est passé de 104,5 $ à 170 $ en septembre. Ainsi, ceux d'entre nous qui ont acheté en mars dernier à 60 $, ont pu le voir passer à 170 $ dans environ la moitié d'un an. C'était donc un mégawinner. Cependant, depuis lors, il est bien sûr revenu à son niveau actuel de 87 $, ce qui signifie que la nouvelle recommandation en juillet est en baisse de 15%, le marché en baisse de 10%. Nous battons donc le marché. Il suffit de dire que Roku a été un titre très volatil, mais surtout à la hausse.
Et quelle est la chose n ° 1 que j'aime chez Roku? Eh bien, cela pourrait ressembler un peu à la chose n ° 1 que j'aimais chez Peloton, et c'est la volatilité. Il s'agit d'un stock qui, en un seul mois, essentiellement de février à mars, est passé de 150 $ à 60 $, puis a rebondi à 90 $. C'est une chute déchirante de 150 $ à 60 $. Et encore une fois, c'est une entreprise qui bénéficie de cet environnement. Certaines personnes disent que le coronavirus a été la mère de tous les grands avantages imaginés pour le streaming, pas seulement Roku, bien sûr, mais Netflix, Hulu, HBO, la liste continue, Amazone Premier. Et bien sûr, cela a dû être un moment très fort pour les entreprises de streaming, donc c'est incroyable pour moi de penser que Roku est passé de 150 $ à 60 $ face à cela.
Maintenant, c'est une entreprise avec plus d'un milliard de dollars de ventes. C'est vrai, pour 2019, il a atteint pour la première fois un milliard de dollars de ventes. Il s'agit d'une croissance de 52% par rapport à l'année précédente. Il s'agit d'une entreprise avec 37 millions de comptes actifs au dernier décompte. Et je sais qu'une fois les chiffres trimestriels publiés, ce sera plus élevé que cela. Donc, comme ce fut le cas avec Peloton, ici aussi avec Roku, c'est une entreprise beaucoup plus stable et plus forte que vous ne le pensez. Il vaut 50% de plus que Peloton Interactive, et pourtant, il est traité comme s'il s'agissait d'une entreprise de nuit qui ne vivrait pas dans cet environnement. Je doute que.
Et ce que j'aime n ° 2 sur Roku, c'est qu'en 2019, l'utilisateur moyen de Roku - je suppose que je suis l'un d'entre eux, je me demande si j'ai généré ce montant - l'utilisateur moyen de Roku a généré 23,14 $ pour l'entreprise et c'est principalement par la publicité, bien sûr. Beaucoup d'entre nous ont peut-être acheté notre matériel Roku il y a quelques années - la société ne gagne pas vraiment beaucoup d'argent sur le matériel - mais juste en faisant la publicité de cette entreprise, qui est aujourd'hui l'activité principale de Roku, 23,14 $ ont été générés par chacun de nous utilisateurs. Cela a augmenté de 29% par rapport à 2018. La société sait donc comment gagner de l'argent à partir de cette plate-forme, et cet argent augmente. Il est également intéressant de noter que la société n'avait aucune dette jusqu'à tout récemment. Il vient de toucher sa ligne de crédit de 70 millions de dollars avec Morgan Stanley. Maintenant, beaucoup de gens se sont peut-être gratté la tête en disant: "Pourquoi Roku emprunte de l'argent? Il n'avait pas de dette, il n'a pas besoin d'argent, n'est-ce pas?" Et pourtant, il me semble que l'entreprise essaie probablement d'être opportuniste, en exploitant sa ligne de crédit afin de vendre encore plus de ses appareils à prix coûtant à encore plus de nouveaux utilisateurs potentiels pour 2020 et au-delà.
Ce sont donc des raisons, en un mot, pour lesquelles j'aime vraiment Roku ici et je l'ajoute à cet échantillonneur à cinq actions.
Une chose à regarder? Eh bien, dans l'ici et maintenant, cela peut sembler une note dissonante au son, mais l'éloignement physique est une phrase et un hashtag et un mode de vie, cela aussi passera, cela prendra fin. J'espère bien que cela se terminera avant trop longtemps en 2020. Nous serons tous plus vigilants à l'avenir. Mais l'âge de la distance physique va être - eh bien, ça va être un court chapitre de l'histoire du monde, je pense. Certains ralentissements dont bénéficie cette entreprise vont donc ralentir. Et donc, nous verrons si Roku peut suivre le rythme et avoir profité de ce trimestre difficile dans la plupart de nos vies, mais je suis sûr qu'un grand quart de croissance pour Roku, mais quand cela ralentit, le stock ralentira-t-il vers le bas aussi, et ce sera un point négatif? Il sera donc intéressant de regarder la distance physique à la fin et nous sommes tous de retour ensemble, si une entreprise comme Roku commence à être considérée comme nuisible alors que le monde revient à la normale. Je ne pense pas, mais je vais regarder.
D'accord. Stock de coronavirus n ° 3. L'entreprise est Sea Limited (NYSE: SE), le symbole boursier est SE. Sea Limited est une société de jeux et de paiements de commerce électronique qui dessert l'Asie du Sud-Est, des pays comme le Vietnam, l'Indonésie, la Thaïlande, les Philippines, etc. Cette société a d'ailleurs son siège social à Singapour. Je vais le mentionner encore un peu. Maintenant, beaucoup d'entre nous ont probablement - en particulier aux États-Unis - ont probablement entendu parler de Peloton, probablement entendu parler de Roku, mais je vous soumets, très peu de vos compatriotes américains auront entendu parler de cette entreprise si vous le mentionnez à le prochain cocktail, chaque fois que c'est pour chacun d'entre nous, ou peut-être le prochain cocktail virtuel, qui est probablement imminent pour beaucoup d'entre nous.
D'après mon expérience, Sea Limited a une sensibilisation très limitée de la plupart des citoyens américains et certainement de nombreux investisseurs. Et pourtant, voici la capitalisation boursière de cette entreprise: 21 milliards de dollars. C'est vrai, vous pouvez prendre Peloton Interactive, le fusionner avec Roku et ajouter de l'argent en plus et vous ne seriez toujours pas à la taille de Sea Limited aujourd'hui.
C'est un titre que j'ai choisi pour la première fois il y a quelques mois dans Rule Breakers, il était alors à 45 $ par action. Bonne nouvelle si vous n'agissez pas alors: aujourd'hui, c'est 45 $ par action. C'est vrai, c'est à peu près là où il y a quelques mois, 0% de rendement. Le marché au cours de cette période, les deux derniers mois, en baisse de 10%, il bat donc le marché même s'il ne nous a pas encore rapporté d'argent.
Alors, qu'est-ce que j'aime chez Sea Limited? Eh bien, la première chose que j'aime, c'est que j'ai l'impression d'avoir déjà vu ce film auparavant. Donc, l'un de nos meilleurs interprètes dans Motley Fool Rule Breakers a été MercadoLibre. C'est un stock qui a augmenté plus de 20 fois pour ceux qui ont patiemment acheté et détenu MercadoLibre. Il a également été une star de certains de mes échantillonneurs Five-Stock passés au fil des ans. Cela a été un merveilleux surpasseur. Et MercadoLibre est fondamentalement comme le Sea Limited d'Amérique latine, ou si vous voulez, Sea Limited est le MercadoLibre d'Asie du Sud-Est.
En fait, MercadoLibre, malgré tout son succès aujourd'hui, sa capitalisation boursière n'est pas si différente de Sea Limited. MercadoLibre est à 26 milliards de dollars. J'aime beaucoup ces deux sociétés à l'avenir.
Nous avons donc vu ce film avant, en fait, la société a, comme je l'ai mentionné plus tôt, une plate-forme de commerce électronique appelée Shopee. Il a commencé comme une sorte de consommateur à consommateur comme eBay, mais a ensuite ajouté une entreprise à consommateur comme Amazon. Mais en plus de son activité de commerce électronique, il a sa plate-forme de jeux et d'esports. En fait, c'est la majorité de son activité aujourd'hui, elle s'appelle Garena. Et donc, cette partie de l'entreprise, en Asie du Sud-Est, distribue des jeux comme FIFA Soccer ou Call of Duty.
L'Asie du Sud-Est est, bien sûr, un lieu de croissance très vital dans le monde, encore beaucoup de gens ne sont pas bancarisés en Asie du Sud-Est, c'est un domaine de développement réel. Et donc, tout comme MercadoLibre en Amérique latine est une sorte d'élever des Latino-Américains, au service d'une classe moyenne en pleine croissance, nous allons voir la même chose ici pour Sea Limited. Et il a aussi son activité Sea money, et c'est ses services financiers numériques, un peu comme Pay Pal.
Alors oui, la chose n ° 1 que j'aime, j'ai l'impression d'avoir vu ce film. Il s'appelait auparavant Amazon, c'était MercadoLibre auparavant, c'est maintenant Sea Limited. Nous aimons vraiment ces entreprises. Je suis tellement reconnaissante envers ma coéquipière, Auri Hughes, qui a fait cette contribution. Il est analyste ici au Motley Fool. C'est son stock que j'ai choisi, Sea Limited, pour Rule Breakers.
La chose n ° 2 que j'aime chez Sea Limited. Un trope classique, un trait classique de Rule Breaker Investing, une forte appréciation des prix passés. Il s'agit donc d'une entreprise qui a été introduite en bourse à l'automne 2017. Je n'y prêtais pas attention à l'époque, peut-être l'étiez-vous, le titre se situait autour de 15 $ par action, aujourd'hui c'est environ 45 $. Il s'agit donc d'un titre qui a triplé depuis son introduction en bourse à l'automne 2017, il y a deux ans et demi. Et j'aime vraiment les actions qui fonctionnent bien. Pour moi, cela nous dit que le marché reconnaît ce que fait l'entreprise et qu'il la récompense activement, et pourtant nous en sommes encore au début. Ce titre a récemment chuté de 45 $ à 35 $, mais il a rebondi un peu. Vraiment, ce n'est qu'à 15% de son record absolu. C'est donc une très bonne performance compte tenu de la baisse de certains titres par rapport à leurs sommets historiques; ce n'est pas le cas pour Sea Limited. Alors oui, j'aime la forte appréciation passée des prix. J'aime quand mes stocks se portent bien. Cela me donne confiance que l'entreprise se porte bien, le marché le reconnaît et vous et moi en tant qu'investisseurs ferons bien si nous n'achetons que si nous avons le courage de le faire en premier lieu, ce que beaucoup ne font pas si nous mais achetez et continuez à détenir sur une longue période de temps. Je suis convaincu que Sea Limited sera encore un autre gagnant dans cette entreprise mondiale de commerce électronique / tout le reste.
Et quelle est la chose à surveiller, pour Sea Limited? Eh bien, quand je dis "/ tout le reste", c'était un peu ironique. Il convient de noter pour cette société qu'elle n'est pas encore rentable, comme Peloton Interactive, mais en particulier ici, cette société, l'essentiel de ses revenus est son activité de jeux vidéo. Donc, vous imaginez peut-être une grande plate-forme de commerce électronique et quelque chose comme PayPal, une grande entreprise de paiements. Mais vraiment, la majeure partie des revenus de la société provient des jeux vidéo, et en particulier d'un gros succès, un jeu auquel je n'ai jamais joué - sans aucun doute assez populaire en Asie du Sud-Est - appelé Free Fire. Sachez donc que cette entreprise doit continuer à déployer ses ailes et à se diversifier. Les trois grandes entreprises que j'ai décrites ne sont pas aussi grandes dans certains cas que l'on pourrait l'espérer, et nous verrons donc comment Sea Limited se développera d'ici, j'espère que la croissance sera illimitée. Je me sens vraiment bien avec Sea Limited. Je suis heureux de l'ajouter à cet échantillonneur Five-Stock.
Et tandis que mes deux premiers stocks étaient plus explicitement sur le coronavirus et ce qu'il a fait au monde. Je veux dire, je suppose que nous pouvons dire que les jeux vidéo à la maison contribuent actuellement à la santé mentale de certaines personnes, y compris la mienne. Je m'aime certains jeux vidéo dans les bons moments, mais dans les mauvais moments, j'aime encore plus mes jeux vidéo. Je suis vraiment heureux en tant que joueur de Hearthstone, que le gros nouveau tas de cartes Hearthstone vient de tomber, pour ceux d'entre nous qui sont Activision Blizzard fans, cette semaine. Je suppose donc que Sea Limited correspond à cette partie du récit. J'aurais choisi ce stock de toute façon; J'aime vraiment cette entreprise et le stock où elle se trouve actuellement.
Stock pour coronavirus n ° 4. Rappelez-vous comment plus tôt j'ai dit que certains d'entre eux pourraient être assez évidents, comme, vous entendez leurs noms dans les titres, "Eh bien, bien sûr, David choisirait cela pour cet échantillonneur à cinq stocks." Eh bien, voici l'un d'eux, le symbole boursier est TDOC et le nom de la société est Teladoc Health (NYSE: TDOC). Teladoc fournit des consultations de vidéoconférence pour les clients de tous les jours avec des professionnels de la médecine générale, des dermatologues et des spécialistes de la santé comportementale. La capitalisation boursière de l'entreprise est de 11 milliards de dollars. Teladoc Health, as important as it is today, getting to do physically distanced health consultations over video, a really important thing here in 2020. As important as that seems, yep, Teladoc's market cap is just $11 billion, less than half of Sea Limited about the size of Roku, as I mentioned earlier.
I first picked this stock in Motley Fool Rule Breakers in November of 2017. It was at $34 a share. Even today, it's at $141.34 that's up 342%. That's a lot of 34s if you go back and listen to that line again, rewinding your podcast 15 seconds. $34 a share to $141.34, up 342%. A monster winner. The market just up 8% by comparison over that time. I did re-recommend the stock in September of 2019. That's right, just last fall, it was at $69 back then, again, it's up to $141, now it's up 117%. For members who listen to me, not much more than six months ago, a clean double.
So what do I like about Teladoc Health? Well, what's not to like about Teladoc Health? This is a business that not only was thriving before coronavirus, but now the acceleration toward using video for new purposes that solves some old problems in this world, Teladoc is almost the poster child for me when you think about what companies has the world been turned on to that are clearly going to keep benefiting well past coronavirus.
So the thing I like, No. 1. Well, as one analyst said recently, "Healthcare companies are finally joining us here in the 21st century by using technology to offer us better care more efficiently." And again, that was said before coronavirus. So the company in March reported that it was experiencing "unprecedented daily visit volume." You're seeing Teladoc explode. Again, the stock already had done wonderfully in its first few years before coronavirus showed up and just about doubled it again.
But let's not spend too much time looking backward, shall we, right, because I'm all about what happens next for every one of us, fellow investor. All that really matters is what happens going forward. We can't benefit from any past returns unless, of course, we did own the stock, which many Rule Breakers members have for the last few years, but we're all about what's going to happen next. And I'm pretty sure Teladoc is very well set up to be the leader, the top dog and first mover here, which is the definition of a Rule Breaker in this important, emerging industry of telehealth, video health, call it what you will.
So thing No. 1 I like, I started by saying what's not to like, but I'm pretty sure this company was already set up to be the answer in a medical world that needed to transition to lower costs and more online use and then along comes coronavirus to accelerate that.
Thing I like No. 2 about Teladoc: Well, the company is bigger than you think but smaller than you think. And let me paint both sides of that fence for a second. It's bigger than you think, because Teladoc operates in 130 countries on five continents at last count. The company serves over 40% of the Fortune 500. So this is not a company that's hoping to get big countries or big institutions to believe in its services; it's actively already working with countries and institutions. But I also said it's smaller than you think. It's only an $11 billion market cap, double underline that, I really like that going forward from here. And by the way, 60% of the Fortune 500 is not yet using Teladoc, and so there is the room for growth. So can't you just see this business growing from here in the nearly unlimited way with lots of different optionality?
That's what you get when you buy a Rule Breaker. A company that is the top dog and first mover in an important, emerging industry. The analogy I've used in the past is the lead husky, and the line is, "If you're not the lead husky, the view never changes." I don't like to buy the companies that aren't lead huskies. It's not that interesting to be back there on Iditarod sled, just gazing forward at something else's flank, I'd much rather be the lead husky. And that's what you get when you buy these Rule Breakers. And they can take our sled off at an angle into an unforeseen place, maybe a place of greater prominence or profitability, because the optionality that is inherent in technology businesses gives the CEO of Teladoc and the management team opportunities that others don't have, and often they'll see it first and can take the company's sled that direction.
So Teladoc is a classic Rule Breaker. It has the return so far to show. And yet, what I'm focused on, what you should be focused on, is not what's already happened, but what is yet to happen. So I really like having Teladoc join this Five-Stock Sampler.
What's one thing to watch out for, one thing to watch before we move to stock No. 5.? Well, I think one of my online analysts, CMFJambo, Joe Martin, who's made a lot of contributions as a Motley Fool contractor over the years, answering questions on our discussion boards, and on this particular one, as he was talking about Teladoc Health. Joe said it's about being first to market and better than your competitors. And I agree with that. Of course, I've already double underlined being first-to-market from what I just said, but Joe also reminds us, it's about being better than your competitors. Now, the competition already exists, and believe me, more competition will show up. This is a huge market, distance health. So what you and I will want to be watching, is Teladoc Health worthy of that? Will it remain the leader?
Netflix sure has remained the leader in its business with a lot of copycats and others coming in some cases late to the party, and yet the party keeps going, and Netflix remains the leader. So let's hope Teladoc can do the same in its industry.
And now on to stock No. 5. And I'm going to give you an opportunity to guess this one. You want to guess with me? The ticker symbol and the company name both start with the letter Z. And earlier I was saying, don't be afraid to buy the obvious winners in a given environment, even if you feel like you missed the stock or the company is getting some criticism, don't be afraid to make sure you own the zeitgeist as the age proceeds, that you own the spirit-of-the-age kinds of companies as those ages proceed.
And so, I hope I've given you about 15 seconds to think and maybe you came up with Zoom Video Communications (NASDAQ:ZM), the ticker symbol is ZM. I probably don't need to tell the world this, but Zoom Video Communications provides a cloud-based communications platform that concentrates on making your video conferencing experience better, including features like online collaborative meetings, voice and chat capabilities, collaborative file sharing. The company's market cap -- you know what, let's play a mini version of the Market Cap Game Show right now.
So I'm going to give you about 10 seconds, including the time I'm spending speaking right now, to think about what you would guess, let's say within 20% either way, is the market cap of Zoom today, ZM. The stock has been very volatile, it ran up, it's dropped quite a bit in just the last week or so. What do you think, dear listener, the market cap of Zoom Video Communications is, you're ready?
All right, well as of, market close-ish Tuesday, April 7, Zoom's market cap is $33 billion. So if you guessed anywhere from $26 billion up to $39 billion, give yourself a gold star. You won this mini version of the Market Cap Game Show. Now, what did I want to turn this one into a game show? Well, I think it's pretty amazing to think about how big Zoom is in light of the other companies we've talked about. We just talked about Sea Limited and Teladoc, if you add them together, they're just slightly behind the market cap of Zoom alone. I find that pretty amazing. I'll talk about that more in a second.
Let's talk about the history of this company in Motley Fool services. Well, most recently, I made it my Stock Advisor pick. It was at $123.77, that was at the close of market on March 19, that was a Thursday. By the way, Stock Advisor members, and I know a legion of them are listening, but you'll recognize that our picks, our new picks go out Thursdays at noon when we make them. For example, Thursday, March 19, when I picked Zoom, I would like to make sure you know that we always mark-to-market at the end of the day. So sometimes our stock picks, because a lot of people are buying all at once, can zoom up a little bit in price, speaking about Zoom, but we only ever record the price at the end of the day, the market close. That's why I'm giving you $123.77 for our cost, for my cost, for Zoom Video.
I will mention the stock is actually down from that point. It had an amazing Monday. It was up 20% the Monday after I picked it, and I was feeling great, it's given all that back and more with some security concerns and market volatility in recent days. So my pick is actually down 9%, the market is up about 10%, so we're 19% behind. It's only a few weeks in on my pick of Zoom.
But what's thing No. 1 I like about Zoom? Well, I like that my brother Tom found it in July of last year. J'aime beaucoup ça. Tom gave it to our Stock Advisor members. He'd interviewed the CEO, he had great feelings, went into depth about them. He's up 36%, so that makes me happy for Tom and for our Stock Advisor members. And the stock from that point in July went down. There was a lot of skepticism about Zoom. I'll share more about that in a minute. So Tom rerecommended it in October, I really like that about Zoom, it's up 60% from where Tom picked it in October.
So I like that it has a clearly demonstrated track record of being a winning stock, even though I'm temporarily down in Zoom stock. And there are a lot of understandable questions about the stock. It is very expensively priced. It's been very volatile. But, of course, I think we can make money from here, even though it's down for me. Thing No. 1 I like, in addition to Tom having picked it so well and getting it, is it's a Snap Test, it's a clear Snap Test winner for me. Now, this is something I've talked about a lot in years past on the podcast. I know my regular dyed-in-the-wool Rule Breakers will know the Snap Test, but if I snap my fingers and all at once, the company I snap my fingers over disappeared overnight, the question is would anyone notice the next day, would anyone care? And I mean in real volume, would people, would the world notice, would the world care?
And in my experience, when I've been able to snap my fingers and say yes to any company, that often has led to a winning stock. Some of my best stock picks would clearly, everybody would notice, everybody would care. That's been true of Amazon almost since I first picked it in 1997. The world would have noticed, the world would have cared, it sure would today for Amazon.
I believe the same thing is true for Zoom Video. Sure, there are other video platforms, FaceTime for Pomme users or Skype, the longtime initially independent company that eBay owned it, then Microsoft owned it. There are a lot of different video platforms. But I think what we've especially seen is that the black swan event of COVID-19 created a dream opportunity for whoever could make online video conferencing easy, could make it convenient. And so, even though I myself had skepticism about the stock as recently as last winter, thinking that there are any number of platforms, so why would you choose Zoom Video over, I don't know, BlueJeans? Have you ever heard of BlueJeans? I did a video conferencing event for conscious capitalism in Germany last summer, and they had me download and use BlueJeans, which I had never heard of before, it seemed great, it seems to work just as well, in my mind, as Zoom. So I thought, where's the real edge here? And yet, I believe that Zoom has become so integral to the lives of so many people here in America, in particular, that I think this one-time black swan event has created incredible tailwind for Zoom going forward.
So yeah, I really like that about ticker symbol ZM. And the second thing I like about this business and I've already kind of spoken to it a little bit, but I love businesses that are the most convenient choice, the easiest, quickest way to get something done and done well. What have people said about Apple products for years? It just works. Well, I hear people say that all the time about Zoom. We've used Zoom at The Motley Fool for a couple of years now. It was much better than the service it replaced. And what we've all seen in our nation today is it's replacing all kinds of stuff no one dreamed it would be six months ago. For example, your college classes. I've seen that in my own household. How many students today are using Zoom for free in order to continue their education at any level? And that's just one big use of Zoom today. It's the convenience of Zoom. It really just does work.
And yet, that is also its weakness, because as we've seen, with the CEO in the headlines in the last few days, it's not as secure a platform as otherwise it might have been. Zoom CEO Eric Yuan has acknowledged that. He said, "We did cut some corners to make it as convenient and easy to use as possible." And now the company is furiously working to add security back into the platform. I'll tell you this, I'm somebody who likes to have security working in my platforms whatever software app I'm using on my handheld device or my PC, but at the same time, there's no doubt in my mind that Zoom has been a huge net positive for all of us who've been able to use the service for free, to keep our lives as normal and productive as possible. So I'm very glad that CEO Yuan is making the effort to acknowledge (A) we can do better at this and (B) we're working hard on it. I've already had at least one new download of a new client as a Zoom myself, maybe you as well. I trust our CEO. I believe the company is going to work to make that better. And in the meantime, the whole world, at least my whole world, seems to be using Zoom. So it's created an incredible tailwind for this stock, I believe, going forward.
I also, and I have commented this, I think on recent podcasts, I've definitely talked about this on Motley Fool Live, which if you don't know what that is, go to a LiveChat.Fool.com, where you will find, if you're a Motley Fool member, a streaming video platform with our analysts, including me and my brother Tom from time-to-time, there for you. It's like our own CNBC on our website. It's something we've just introduced in the last couple of weeks.
Anyway, on that platform we're using Zoom. Zoom is what makes it possible for us to reach thousands of members with live video on our site. So yes, we're going to continue using it. It's being used in new ways all the time. And I really like how this company is positioned going forward. And, yes, I started to say this, but I'll finish the thought, on Motley Fool Live, I've talked about how maybe higher education, with its very high costs, its ever-rising costs, creating ever-rising amounts of debt and its dependence on bricks and mortar. Heretofore, one of the only industries in the world that seems immune it seems to the internet, perhaps even higher education will now have been changed forever. And if so, Zoom will have had a hand in doing so and will probably be a beneficiary going forward.
So yes, very happy to add this stock to our Five-Stock Sampler, Five Stocks for the Coronavirus.
I will mention, going forward, just as I said for each of these companies, what's one thing to watch. Well, I think we need to hold the CEO accountable and we need to expect the customer focus which I think Zoom has clearly demonstrated in its first few years as a business. I mean, this is a relatively new business, let alone public company. I think we're going to hope to continue seeing that customer focus with security releases and a CEO-owned business that, in the end, will only thrive if, like Amazon, it's trying to be the most customer-centric player in its industry. If it does, I think the sky is the limit for Zoom Video even with that $33 billion market cap it sports today.
So, well, there you have it. Peloton Interactive, Roku, Sea Limited, Teladoc Health, and Zoom Video Communications. This 24 Five-Stock Sampler, Five Stocks for the Coronavirus.
All right, that closes it out. I would be remiss if I didn't say again, "Wash your darn hands, stay safe out there, and make the best choices you can, not just for yourself and your family but for all the rest of us." Because for every one of us who decides borderline to stay-at-home, some people have pointed out that, that really does save lives. It could even save dozens of lives just your decision not to go out for a month. It's not an easy month, hasn't been for anybody and it's not just true here in New York City or the United States, it's true worldwide, it's something we're all living together, we'll all be marked by this, and we'll all be reflecting back with kids and grandkids about what we did, what we said, how we acted back in that historic time.
In the meantime, I hope that the stock market will continue to rebound. I sure hope this Five-Stock Sampler will put up some historic numbers. And I want to mention to you again, next week on Rule Breaker Investing, we will be talking dividend stocks. So if you have any questions, tweet us @RBIPodcast, help guide our conversation, if you will. If you have some thoughts just tag #DividendInvesting for @RBIPodcast, and we're always paying attention, and that might help guide the show a little bit next week. I'm really looking forward to that.
And, of course, if you haven't already, please subscribe to this podcast on iTunes or Spotify or Google Play. You can follow us, as I mentioned, on Twitter at @RBIPodcast. You can follow me on Twitter if you like, I'm @DavidGFool.
Finally, we hope you'll give us a review. Throw me some stars. Let us know how we're doing. We read every comment. D'accord. Merci. Fool on ! Vale !
                                                
                                            
                                        
                                    

(nike yoga OR adipure yoga OR lululemon OR hosa yoga OR zoke yoga OR Lole OR Li Ning) AND (yoga OR pilates OR chi cong OR wellness OR fitness)

(nike yoga OR adipure yoga OR lululemon OR hosa yoga OR zoke yoga OR Lole OR Li Ning) AND (yoga OR pilates OR chi cong OR wellness OR fitness)