Jeudi 19 Octobre 2017

Le compacteur de déchets : une solution optimale pour le recyclage des déchets recyclables des

Compacteur ou presse à balle ? Chaque technique possède ses avantages et ses inconvénients. Le choix dépend du type de matières qui doit être recyclé. En France, la récupération et le traitement des déchets d'emballage en plastique, en carton ou des papiers est une obligation depuis la loi du 13 juillet 1992.
Ainsi, chaque entreprise produisant plus de 1,1 m3 de déchets d’emballage par semaine est dans l'obligation de les recycler. Cette loi ne s'applique donc pas uniquement aux grandes entreprises et à l'industrie mais aussi aux PME. Les artisans, les commerçants et les PME sont également susceptibles de produire une telle quantité de déchets recyclables uniquement en carton d'emballage, par exemple. Elles ont donc tout intérêt à étudier toutes les possibilités qui s'offrent a elles pour réduire les coûts de recyclage de ces matières encombrantes et  difficiles à transporter. Le compacteur monobloc ou la presse à balle sont des solutions à étudier car elles présentent de nombreux avantages pour les petites et moyennes entreprises.

Compacteur et presse à balles ont comme objectif commun de réduire le volume des déchets afin de diminuer le coût du transport.
La conjoncture économique concernant le coût des transports impose de limiter les volumes transportés. Il s'agit de rendre les déchets moins volumineux afin de les transporter plus facilement. Il est également important d'effectuer un tri des matières à recycler au moment de leur collecte et de leur stockage pour pouvoir en plus valoriser ces déchets et bénéficier de leur valeur ajoutée. Pour ce faire, on peut limiter les mélanges en opérant un tri des déchets directement au moment de leur insertion dans l'équipement choisi.

Dans cette optique, la presse à balles s'affranchit au mieux des contraintes en termes d'intégration, de sécurité et d'adaptabilité, le compacteur étant mieux adapté aux déchets humides. Les différentes tailles de matériels disponibles permettent de coller au mieux aux exigences de chaque entreprise.
Mais attention, l'utilisation de ces deux types d’équipement implique la proximité d'un prestataire qui peut être cher, car il proposera la location éventuelle du compacteur, les transports de celui-ci et enfin le traitement des matières. En augmentant sensiblement la compaction des matières recyclables, la presse à balle réduit les nombres de transports, donc leur coût. Enfin, les matières étant triées, elles sont ainsi directement utilisables dans le processus de recyclage ce qui n’entraîne pas de coût de traitement. Les matières recyclables sont ainsi mieux valorisées.

Source: SoloStocks France


Partager cet article

Commenter cet article