Vendredi 20 Octobre 2017

École publique ou école privée : le dilemme des parents

Le choix entre une école privée et une école publique mène souvent à des débats agités. Ces deux régimes éducatifs présentent, en effet, chacun leurs avantages et inconvénients. Les parents sont ainsi appelés à choisir selon leurs moyens, selon leurs souhaits, et non selon les opinions des autres, car les réalités rapportées sont souvent relatives.

École privée et école publique, à chacune ses points forts

Dans le cas des écoles privées, les élèves sont généralement mieux suivis car les enseignants ont plus de temps et de moyens pour mieux suivre individuellement les élèves un peu à la traine. Les parents confient intégralement l’éducation de leurs enfants à ces enseignants. C’est pour eux, le service rendu pour les frais de scolarité, souvent élevés, qu’ils payent. Par ailleurs, on peut retrouver dans les écoles privées, plusieurs services annexes, portant notamment sur l’encadrement social. En ce sens, il y a souvent un soutien renforcé aux activités culturelles et sportives. Après le bac, dans les grandes écoles classées, il y a l’avantage de côtoyer des élèves de haut vol, voire des futurs dirigeants de sociétés commerciales florissantes. L’environnement peut être un facteur décisif pour les parents pour mettre toutes les chances du côté de leurs enfants.

École publique ou école privée : le dilemme des parents

Compte tenu du rôle détenu par les écoles publiques, toute la qualité de l’enseignement peut dépendre des professeurs. Ceux-ci ont moins de compte à rendre au chef d’établissement et leur motivation peut parfois être moins importante que dans certaines écoles privées. Mais les établissements publics n’ont cependant pas à rougir d’un niveau d’enseignement inférieur. Bien au contraire, mais le suivi des élèves en difficulté peut être plus délicat à gérer, d’autant plus que les classes sont plus surchargées en effectif.

Voici un article sur les fausses idées entre école publique et école privée qui remet les pendules à l’heure.

Un encadrement satisfaisant ou une question de sélection et de discipline

Comme susmentionnés, les élèves sont mieux encadrés au niveau des écoles privées. Toutefois, certaines opinions assimilent cela à une simple question de forme. En fait, les écoles privées procèdent à une sélection plus stricte, par rapport à la situation et le niveau d’études des élèves qu’elles admettent. Aussi, les situations à problèmes se rencontrent plus rarement. Parce que les parents payent la scolarité de leurs enfants, on trouve plus facilement dans les écoles privées des fils et filles de cadres supérieurs et moins d’enfants d’ouvriers. Ce qui peut être un avantage comme un inconvénient. Car à trop protéger les enfants dans une bulle élitiste, certains d’entre eux risquent d’avoir du mal par la suite à intégrer la réalité et à collaborer avec les ressources d’une entreprise dans leur emploi futur.

Dans leur mode de sélection, au contraire, les écoles publiques n’ont pas le droit de faire des discriminations de quelque nature qu’elles soient. Ainsi, on peut voir au sein de ces écoles, plusieurs cas de figure. Ne citons à ce titre que les élèves qui s’adaptent mal à l’environnement scolaire, ou encore ceux qui viennent d’immigrer et ne maitrisant pas encore la langue de l’enseignement.

Pour les parents qui ont les moyens financiers, l’école privée est souvent préférée à l’école publique. La qualité des enseignements prodigués, ainsi que la souplesse des disciplines est souvent améliorée. Pourtant, il faut reconnaître que chacun de ces deux régimes d’enseignement présentent des points positifs et négatifs.

Dans les écoles publiques, les services peuvent être différents, selon leur zone d’implantation. Ainsi, le lieu se présente également comme facteur déterminant de la qualité des enseignements dispensés par une école ou une université.

Assistance du soutien scolaire

La capacité personnelle d’un élève définit sa réussite au passage des diplômes. Les parents ont, à ce titre, un rôle à jouer pour compléter ou renforcer l’aptitude intellectuelle de leurs enfants par eux-mêmes en leur apportant un soutien aux devoirs ou via un professeur externe. Les cours particuliers à domicile auprès de professeurs privés sont tout indiqués pour y parvenir. Ils permettent aux professeurs particuliers de définir avec plus de précision les lacunes de chaque élève et de les compléter au fil des rendez-vous. Cela nécessite cependant un budget pour augmenter les chances de réussite scolaire aux enfants.

Certains parents préfèrent se regrouper en groupe selon leur niveau de compétence dans les différentes matières pour dispenser des heures de soutien commun à leurs enfants.


Partager cet article

Commenter cet article