Mardi 27 Octobre 2020

Les provinces thaïlandaises interdisent les ventes d'alcool avant le nouvel an pour freiner la propagation du coronavirus


© Reuters / SOE ZEYA TUN
 FILE PHOTO: La propagation de la maladie des coronavirus (COVID-19) à Bangkok

BANGKOK (Reuters) - La plupart des provinces thaïlandaises ont interdit la vente de boissons alcoolisées, tenant compte d'un appel du gouvernement central pour décourager les célébrations festives du nouvel an thaïlandais alors que le pays cherche à limiter la propagation du coronavirus.

 

   La Thaïlande fait partie des pays d'Asie du Sud-Est qui annulent ou réduisent les célébrations du Nouvel An bouddhiste traditionnellement bruyantes au milieu de la pandémie mondiale. Le Nouvel An thaïlandais ou les célébrations de Songkran aux éclaboussures d'eau ont généralement lieu du 13 au 15 avril, mais cette année, le gouvernement a reporté les vacances qui seraient normalement prises à ce moment-là. Une interdiction de 10 jours sur la vente de vin, de bière et de spiritueux dans la capitale Bangkok est entrée en vigueur vendredi. Quelque 47 des 77 provinces thaïlandaises ont appliqué des interdictions jusqu'au 15 avril ou jusqu'à la fin du mois, a indiqué le ministère de l'Intérieur dans un communiqué. Bangkok, qui ferme généralement les rues en avril pour les combats traditionnels sur l'eau, a annulé les activités et a exhorté les entreprises et les centres commerciaux à faire de même. Le gouvernement a également exhorté les Thaïlandais à s'abstenir de retourner dans leur ville natale comme ils le feraient normalement pour la nouvelle année. Samedi, la Thaïlande a signalé 45 nouveaux cas de coronavirus et deux décès, ce qui porte son total à 2 518 infections confirmées et 35 décès. (Reportage par Orathai Sriring et Panarat Thepgumpanat; Édition par Edwina Gibbs)