Vendredi 4 Decembre 2020

Est-il obligatoire de porter le masque à vélo ou en trottinette ?


En raison de la pandémie du Covid-19, le port du masque est devenu obligatoire dans tous les lieux publics fermés. Cependant, certaines villes exigent également son port en plein air. Il s’agit généralement des localités les plus importantes ou de lieux où le tourisme est très important. Cependant, alors qu’il est obligatoire pour tous les piétons, la situation est bien plus floue pour ceux qui circulent en vélo ou en trottinette électrique.

Nous vous proposons donc de faire le point sur la situation pour ces derniers.

De nombreux changements de cap

La principale raison pour laquelle la situation est floue pour les cyclistes et les utilisateurs de trottinette électrique, est que les autorités ont plusieurs fois changé leur décision. En outre, ces changements de cap sont intervenus sur un court laps de temps, ce qui fait qu’il était difficile de savoir vraiment quelle décision avait été prise. Ainsi, alors que le port du masque a été déclaré obligatoire le 10 août 2020, cette décision a été annulée deux jours plus tard.

Cependant, le 27 août, le port du masque est redevenu obligatoire pour les cyclistes et les utilisateurs de trottinette électrique, avant que cette décision ne soit à nouveau annulée dès le lendemain.

Le masque n'est finalement pas obligatoire à trottinette ou à vélo

Est-il obligatoire de porter le masque à vélo ou en trottinette ?

Après ces différents retournements de situation, il s’avère que le port du masque n’est pas obligatoire si on circule en vélo ou en trottinette électrique. Cette décision s’appuie sur le fait que ces usagers ne sont que de passage dans les zones dans lesquelles le masque est obligatoire. Ils ne représentent donc pas un véritable danger de contamination.

Cependant, ces différents changements de cap ont de quoi inquiéter et on n’est pas à l’abri que d’ici quelques jours ou quelques semaines, de nouveaux éléments changent à nouveau la donne. Bien évidemment, en cas de nouveau changement, seules les zones dans lesquelles le masque est obligatoire pour les piétons devraient être concernées.

Le port du masque jugé contre-productif

L’une des principales raisons pour lesquelles le masque n’est pas obligatoire pour les vélos et les trottinettes électriques est que c’est une mesure qui est considérée comme contre-productive. En effet, de nombreuses villes ont décidé d’accélérer le développement de moyens de transports individuels non polluants. Cela permet notamment d’éviter que les habitants utilisent leur voiture personnelle, mais aussi qu’ils abusent des transports en communs qui sont déjà engorgés et dans lesquels il peut être difficile de limiter la circulation du virus.

Obliger les citoyens à porter un masque risquerait donc de mettre à mal ces mesures et de les rendre inefficaces. Il faut avouer que le port du masque à vélo est particulièrement inconfortable, notamment en cas d’effort assez intense. En outre, comme nous l’avons déjà évoqué dans cet article, les utilisateurs de vélo et de trottinettes électriques sont généralement de passage et ne présentent pas un risque de contamination très élevé.

trotinette masque obligatoire

trotinette et masque

Thomas
Thomas

Journaliste freelance, fan d'aviron et de voyages.