Vendredi 10 Juillet 2020

Rapport: les données sur l'électricité montrent comment le coronavirus change la vie quotidienne


STATEN ISLAND, NY - N'ayant nulle part où aller au milieu de la pandémie de coronavirus (COVID-19) en cours, les gens du monde entier ont changé leurs routines quotidiennes plus tard, selon un rapport TIME., constatant que des milliards de personnes dorment plus tard le matin, sont moins productives pendant l'après-midi et restent debout plus tard dans la soirée, avec des restrictions de verrouillage les limitant à leur domicile.À New York, la consommation d'électricité à 8 heures a chuté de 18% par rapport à selon le rapport, en Allemagne, la demande d'électricité tôt le matin a généralement commencé à augmenter entre 6 h et 8 h, alors que les résidents se préparaient pour le travail. Maintenant, la demande d'électricité ne commence pas à augmenter avant 9 heures du matin, selon le rapport.En après-midi, entre 14 heures. 17 heures et 17 heures, la consommation d'électricité a considérablement diminué, avec de nombreux travailleurs en congé ne peinant plus sur les ordinateurs, le rapport a révélé.Le soir, vers 18 heures, la consommation d'électricité augmente, car la plupart des travailleurs restants sont maintenant hors du temps et presque Selon le rapport, tout le pays passe à une forme de divertissement numérique, que ce soit la télévision, le streaming, la navigation sur les réseaux sociaux ou les jeux vidéo, pendant les heures nocturnes, la consommation d'électricité ne diminue pas avant 10 heures du matin., au moins une heure plus tard que la période antérieure à la pandémie, indique le rapport. "Mes enfants vont certainement se coucher plus tard", a déclaré à TIME Liz Stevens, une assistante pédagogique de Londres. "Toute notre routine est par la fenêtre." Utilisation d'Internet a considérablement augmenté, de nombreux auto-isolateurs solitaires participant à des happy hours virtuels et à d'autres appels vidéo longs avec des amis, ce qui a entraîné une augmentation de la consommation mensuelle de haut débit de plus de 35%, selon TIME. Premier pays touché par le coronavirus au début de cette année, la consommation d'électricité au premier trimestre 2020 était de 6,5% inférieure à celle de la même période de l'année précédente, a révélé le rapport. Cette réduction globale de la consommation d'énergie s'est produite malgré des augmentations de 2,4% en la demande résidentielle, avec plus de résidents à la cuisine et au chauffage à domicile, et une augmentation de 27% des télécommunications et des services Web, selon TIME.