Mardi 24 Octobre 2017

Travailler avec les jeunes enfants : études, débouchés et carrières

Le secteur de la petite enfance ne connait pas la crise ! 820 000 naissances ont eu lieu en France en 2015, c’est potentiellement autant d’enfants pour lesquels il faudra trouver des solutions de garde avant qu’ils entrent à l’école. Face à ce challenge, les recrutements explosent et des structures se développent sur tout le territoire, de quoi créer de nouvelles vocations professionnelles ! Quelles études entreprendre, où travailler, voici ce qu’il faut savoir !

Travailler avec les jeunes enfants : études, débouchés et carrières

Comment savoir que l’on est fait pour travailler avec des enfants ?

Travailler avec de jeunes enfants demande peut-être plus de qualités que n’importe quel autre domaine professionnel. Le secteur de la petite enfance regroupe des enfants de la naissance à trois ans environ, des âges où en tant qu’adulte on ne maîtrise rien ou presque. Lorsque l’on se destine à une carrière dans la petite enfance, c’est généralement que l’on aime les enfants ! Car il faut beaucoup d’amour pour comprendre, écouter et aider au développement des plus petits jour après jour afin de les préparer au mieux à l’avenir.

Parmi les qualités souvent citées par les professionnels de la petite enfance reviennent la patience, la compréhension et la douceur en toute circonstance. Peu importe la structure que l’on choisit de rejoindre ou la façon dont on souhaite travailler, l’organisation est indispensable. Être disponible, avoir le sens du relationnel ou encore pouvoir gérer toutes les situations sont aussi des atouts nécessaires.

Toutes ces qualités permettront à la fois de réussir sa mission auprès de l’enfant, mais aussi de ses parents !

Des formations pour tous les niveaux

Il n’est pas obligatoire d’avoir un diplôme pour évoluer dans le secteur de la petite enfance. On peut en effet devenir assistante maternelle, à condition d’avoir reçu un agrément et suivi une formation de la Protection maternelle et infantile. Le métier d’auxiliaire parentale, qui consiste à se rendre chez les parents pour garder les enfants ne nécessite pas d’agrément et n’est pas réellement encadré à moins de travailler pour une agence de placement. Cependant, la formation est un vrai plus, ne serait-ce que pour obtenir la confiance des parents et recruteurs.

La formation la plus populaire dans le secteur est sans aucun doute le CAP Petite Enfance. Il permet d’acquérir toutes les connaissances théoriques essentielles et les compétences professionnelles pour travailler avec les plus jeunes. Le programme est basé sur différentes unités de formation.

Après le CAP, beaucoup de diplômés choisissent de continuer leurs études . Selon le site Diplomeo, il existe de nombreuses possibilités allant du bac +3 au bac +5 en passant par les concours. On peut ainsi commencer par un Bac Pro, ou bien tenter les concours d’entrée aux diplômes d’État. Il est aussi possible de devenir ATSEM (Agent territorial spécialisé des écoles maternelles), un poste qui permet de rejoindre différentes structures avec à chaque fois la même mission : être au centre de l’éveil de l’enfant en maternelle.

De multiples débouchés

Une fois la formation terminée, il est possible de travailler dans diverses structures. Crèche, centres de loisirs, garderies périscolaires, milieu familial, les choix ne manquent pas ! Tout dépend donc de la façon dont on souhaite travailler. À noter que même si l’on est diplômé, il convient de se tenir toujours informé des règlements qui évoluent souvent. Ainsi, la santé, l’hygiène et la sécurité, qui font partie du quotidien des professionnels de la petite enfance, subissent régulièrement des changements de normes et recommandations qu’il faut connaître.

Après quelques années ou le CAP Petite Enfance, certains choisissent de devenir auxiliaires de puériculture. L’idéal est alors d’intégrer une classe préparatoire aux concours d'entrée des écoles spécialisées.

Travailler auprès de jeunes enfants est avant tout une vocation qui s'accompagne de formations précises permettant de réussir sa carrière dans le secteur de la Petite Enfance.


Partager cet article

Commenter cet article