Samedi 19 Aout 2017

L'inbound recruiting ou l'art de recruter les meilleurs talents

Une entreprise c'est d'abord une activité, mais surtout des employés qui ont mis leur savoir-faire et leurs expériences au service de la société. Disposer d'un personnel compétent et complet est donc primordial si on veut que la structure puisse atteindre ses objectifs. Le recrutement devient alors une branche importante si bien qu'il a fallu moderniser les pratiques, pour s'adapter à l'ère de la transformation digitale. En ce sens, l'inbound recruiting figure parmi ces nouveaux concepts et méthodes RH absolument à maîtriser.

Le fonctionnement de l'inbound recruiting

Si l'on part du fonctionnement de l'inbound marketing qui met le client au cœur de toutes les stratégies, on peut dire que c'est le candidat qui sera l'élément principal des pratiques en inbound recruiting. C'est d'ailleurs en s'inspirant des avancées réalisées dans la première discipline que la seconde a pu être mise en place. Avec l'arrivée du numérique, il a bien fallu que les anciens processus de recrutement se modernisent ou se fassent remplacer par des approches plus adaptées. Ces nouvelles solutions sont proposées par des cabinets d'assistance au recrutement comme recrutea.fr pour ceux qui souhaitent tout de suite passer aux détails.

La tâche consiste ici à établir des Candidate Personas (même principe qu'avec les Buyers personas pour les marketeurs). L'objectif est de déterminer les types de profil utiles à l’entreprise, les informations qui pourraient intéresser les futurs employés ainsi que le parcours qu'ils pourront emprunter pour accéder aux offres. Après cette étape, les firmes vont attirer et retenir l'attention des cibles en se basant sur la valeur et les attraits remarquables de la société.

Pour ce faire, ils créeront des contenus riches, mettre en avant la marque employeur et publier le tout sur les canaux modernes (réseaux sociaux, e-mails, blogs ou autres). De nouveaux supports, dont les pages entreprises et les sites carrière, sont même conçus actuellement pour plus d'efficacité. Le parcours en inbound recruiting se résumera en quatre mots : attirer, convertir, recruter et fidéliser. Il s'agit d'un enchaînement qui présente la stratégie globale appliquée par les professionnels.

Une technique de recrutement plus rentable

Comme avec toutes les innovations nées du digital, l'inbound recruiting présente aussi de nombreux avantages. Les anciennes méthodes prenaient du temps et nécessitaient certaines ressources. Ce qui est assez normal puisqu'en plus des frais demandés par les agences, il faudra également compter l'organisation des salons ou encore le recours aux annonces payantes. La nouvelle technique, elle, permet de réduire les coûts liés aux activités de recrutement. En inbound recruiting, il n'y a plus de place pour les démarches aléatoires et onéreuses. Les offres s’adressent directement aux profils adéquats et l'embauche s'effectuera au moment voulu.

Puisque l'approche est moderne, les candidats présélectionnés seront des postulants compétents et conscients des nouveaux besoins des entreprises en termes de connaissances et de savoir-faire. Les collaborateurs qui ont été reçus grâce à cette nouvelle méthode seront nettement plus performants. Un avantage qui, à moyen et à court terme, fera accroître le chiffre d'affaires de la société. Enfin, il y a l'aspect digital de la technique. Les PME et TPE qui choisiront cette voie auront réussi à faire de grands progrès dans le secteur du numérique. Des domaines connexes (rédaction de contenu pour les pages entreprises, SEO, e-mail nurturing ou autres) seront aussi à comprendre et à adopter si on veut affiner la stratégie de recrutement.

Les leviers majeurs en Inbound recruiting

Pour réussir dans leurs projets recrutement et RH axés sur l'inbound recruiting, les recruteurs seront amenés à actionner différents leviers dont :

  • Les réseaux sociaux

Le sourcing se fera désormais sur les plateformes communautaires telles que Facebook et Linkedln. Les jobbboards et les sites d'offres emplois classiques ne suffiront plus à toucher tous les profils. Il faut aussi prendre en compte les candidats passifs. Ces derniers se feront reconnaître par leurs publications ou les groupes spécifiques auxquels ils ont accepté d’adhérer.

  • Une marque employeur attrayante

Aux appellations DHL, L'Oréal ou encore Nissan, on reconnaît des structures d'envergure internationale qui font rêver les demandeurs d'emploi. On comprend par là l'influence que peut avoir une marque employeur sur les comportements des candidats. Mais peut-être que les PME ne produiront pas les mêmes effets. Cela n'empêchera pas quand même les recruteurs à mettre en avant cet aspect de leur entreprise. Les futurs employés seront toujours intéressés par une motivation élevée, un package d'indemnités diversifiées ou autres avantages remarquables.

  • L'accompagnement d'un professionnel du recrutement

Si toutes ces démarches en Inbound recruiting semblent complexes et que la structure n'a pas encore les moyens nécessaires pour investir dans le secteur, d'autres alternatives sont également accessibles. L'outsourcing (externalisation) est aussi une solution à ne pas délaisser. Les professionnels du recrutement disposent des compétences, de l'expérience et des outils afin d'aider leur partenaire à atteindre leurs objectifs en matière de stratégie de recrutement et RH.


Partager cet article