Mercredi 20 Septembre 2017

Qu'est-ce que le forage-minage ?

Aujourd'hui, le forage-minage, activité d'abattage globale, est un facteur fondamental de la chaîne de production du chantier, de la carrière et de la mine. Cette prestation demande de faire preuve à la fois d'une technicité considérable ainsi qu'une grande capacité de rassemblement des moyens face à des contraintes environnementales spécifiques.

Le forage-minage, facteur fondamental de la chaîne de production d'un chantier. Découvrez la technicité de cette prestation.

Le but du forage minage est de protéger les individus et les objets face aux contraintes environnementales qui peuvent conduire à des chutes de rochers. Ce procédé n'est pas évident d'une part à cause des difficultés d'accès pour les individus et le matériel, d'autre part en raison du milieu dans lequel on l'exerce.

Forage minage

Les professionnels exerçant ses travaux sont très expérimentés et hautement qualifiés. Les techniques de forage dans des conditions dangereuses et des dispositifs de sécurité précis doivent être parfaitement maîtrisées.
Pour effectuer un abatage, le foreur perce des trous dans la montagne. Cette première étape est cruciale car il est déterminant pour le tir de mine final. Au moment du forage, les failles et les changements naturels doivent être identifiés ainsi que le risque d'une déviation de l'outil. Les contraintes et anomalies rencontrées seront transmises au mineur. Le mineur devra s'adapter à ces conditions pour le chargement des trous de mine.

Le minage est un palier jugé comme très délicat et exposant le plus de nuisances. Concrètement, le mineur s'allie à l'implantation et à la définition de la géométrie du tir. La quantité d'explosifs varie en fonction du type et de la quantité des roches. Une prestation de minage accomplie exige une maîtrise et un respect indispensable aux règles de sécurité. Le mineur doit également parfaitement connaître les techniques de tir afin de juger à bien les risques et les contraintes possibles.


Partager cet article

Commenter cet article