Jeudi 21 Septembre 2017

Obtenir un master à 30 ou 40 ans, pourquoi pas ?

Reprendre ses études tout en étant salarié

La fin des études est souvent synonyme d'indépendance et d'émancipation. On commence dans la vie active et on s'installe dans un nouvel appartement. Mais voilà... Les années passent et on se rend compte que le poste qu'on occupe ne nous plait plus autant qu'avant, ou bien l'envie de changer de vie augmente de plus en plus. Mais que faire à 30 ou 40 ans passés? Certains n'hésitent pas à reprendre leurs études pour donner une nouvelle impulsion à leur quotidien. Et de nos jours les formations ne manquent pas, même pour ceux qui occupent déjà un emploi à plein temps. En fonction de vos objectifs, de votre emploi du temps et de votre personnalité, il est possible de trouver une forme d'enseignement qui vous conviendra personnellement.

D'ailleurs, les universités et les écoles de commerce prennent de plus en plus conscience de la nécessité des cours adaptés aux salariés et à tous ceux déjà en poste. Ainsi, il y en a qui ont développé des programmes spécifiques sur mesure, des formations continues, pour contribuer à l'enseignement des travailleurs. On peut désormais trouver des programmes courts ou des stages mis en place spécialement pour les entreprises. Il est même possible d'intégrer les salariés à des formations telles que des masters (MBA) ou des mastères spécialisés(MS). Beaucoup trouvent très utile ces genres d'instruction puisqu'ils sont ouverts avant tout pour les salariés et ceux qui exercent déjà un métier. Cela aide donc à développer son réseau en ajoutant facilement d'autres relations professionnelles parmi ceux suivant la même formation. De plus, l'expérience acquise par le passé peut être très recherchée et certains sortent souvent de leurs cours avec un poste qui les attend dans une entreprise.

Cependant, on peut préférer vouloir s'organiser comme on veut, sans avoir à demander des congés à son travail pour bénéficier d'une formation, aussi courte soit-elle. Par conséquent, pour les plus rigoureux, la solution des cours par correspondance peut être très intéressante. En effet, de cette manière, on peut étudier à son rythme sans que cela empiète sur les heures de bureau. Il n'est pas non plus nécessaire de devoir se déplacer dans une école ou un institut de formation. Mais il faut tout de même garder à l'esprit que cette méthode n'est pas adaptée à tout le monde. Si on n'est pas assez motivé et qu'on manque d'organisation, cela peut vite s'annoncer beaucoup plus dur que prévu.

Néanmoins, une autre solution existe et elle peut, elle aussi, se faire en dehors des horaires de travail. Ce sont les cours du soir. Ils permettent la préparation à un diplôme et sont dispensés en général en soirée, aux alentours de 19 heures.

Ce genre de formation peut être intéressant pour développer de nouvelles compétences, pour apprendre un autre métier ou tout simplement pour se remettre à niveau. Ces cours du soir peuvent parfois être gratuits dans les mairies ou d'autres organismes, en fonction de l'enseignement demandé. Il ne faut donc pas hésiter à se renseigner. Il existe aussi diverses formes de financement pour pouvoir accéder aux nombreuses formations dont on vient de parler. L'âge importe donc peu quand on souhaite reprendre ses études et de nombreuses solutions sont possibles.


Partager cet article