Jeudi 20 Septembre 2018

Poncho : ce chien policier sait faire les massages cardiaques

Connaissez-vous Poncho ? Ce petit chien espagnol est devenu la star de la toile depuis la publication d’une vidéo sur le Twitter officiel de la Police de Madrid le 22 juin dernier.

Encore une vidéo de chien mignon pour vous attendrir ? Pas du tout ! Dans cette vidéo, Poncho pratique une réanimation cardio-respiratoire sur son co-brigadier qui simule un malaise, une procédure que bon nombre d’humains sont totalement incapables de pratiquer sur leurs congénères en cas de nécessité…

Un chien entraîné au massage cardiaque

Poncho est chien policier depuis plusieurs années, dressé pour la recherche d’explosifs, de produits stupéfiants ou inflammables, d’hormones illicites et autres matières dangereuses. Il est aussi dressé pour détecter les odeurs humaines et ainsi retrouver des personnes disparues ou encore prisonnières de décombres.

Son maitre-chien s’est demandé s’il pouvait aussi en faire un chien secouriste, il lui a donc appris les rudiments en matière de sauvetage histoire d’amuser quelques enfants pendant une démonstration.

Poncho réagit désormais immédiatement si une personne a proximité de lui a besoin d’assistance : lorsque le policier simule un malaise, Poncho lui prodigue immédiatement les gestes de réanimation qu’il a appris et continue jusqu’à ce que ce dernier se relève.

Une opération de communication plus qu’un vrai entrainement de chien secouriste

Comme vous l’avez compris, tout cela est plus du spectacle que du vrai secourisme. En effet Poncho n’aura pas la force nécessaire pour réanimer vraiment un homme à terre, et prodiguer un massage cardiaque demande de prendre de multiples précautions, ce que ne peut pas faire un animal.

Néanmoins, sa vivacité a touché nombre d’internautes, car après chaque “massage cardiaque” il écoute tendrement les pouls de son maître, lui saute dessus, puis vérifie sa respiration avec ses oreilles posées sur le cou, et il faut bien reconnaître que tout ça est vraiment trogon. Secouriste infatigable, il ne s’arrête pas tant que son maître n’est pas relevé, et on voit à quel point il est heureux de le voir à nouveau sur pied.

Comme le dit si bien le policier qui a dressé Poncho, en reprenant une citation de John Billings :

Le chien est le seul être au monde qui t’aime plus qu’il ne s’aime lui-même



Commenter cet article
"L'influence de l'odeur des croissants chauds sur la bonté humaine", Théâtre de La Reine Blanche , jusqu’au 22 avril 2018

Fermer