Mardi 28 Mars 2017

Le métier de Conducteur de presse numérique

Aussi appelé Opérateur d’impression numérique, le conducteur de presse numérique évolue dans un atelier. La plupart du temps, il contrôle tout d’abord que les fichiers prépresse qui lui ont été remis soient conformes et utilisables. Ensuite, il les traite et les calibre pour les rendre exploitables sur la machine d’impression.

La description du métier

Pendant le tirage, il vérifie la production et la qualité de l’impression. Les couleurs et les quantités doivent correspondre à celles demandées par le client. Il peut effectuer des corrections pour obtenir les résultats souhaités. Selon la machine, il peut également réaliser en ligne certaines opérations de finition. Bien entendu, il est responsable du nettoyage de sa machine. En fonction de l’atelier dans lequel il évolue, il peut aussi effectuer différentes tâches sur la piqueuse, la découpeuse, le traceur…

Il sait utiliser les fichiers au format PDF et maîtriser la plupart des logiciels de PAO : Photoshop, Publisher, InDesign, Xpress… Il connaît également toutes les spécificités de chaque encre et support. L’Opérateur d’impression numérique est une personne méticuleuse, polyvalente et qui dispose d’un bon sens de l’organisation.

Le métier de Conducteur de presse numérique

Les formations

Les diplômes les plus adaptés pour devenir Conducteur de presse numérique sont : le bac pro production graphique, le bac pro production imprimée, le BTS communication et industries graphiques, la licence pro numérique édition et production d’imprimés, la licence pro intégrateur et gestionnaire de flux numérique et la licence pro gestion de flux numérique.

Le BTS est accessible aux personnes détenant un bac S option sciences de l’ingénieur, un bac technologique STI2D, un bac pro production graphique ou un bac pro production imprimée. Les licences professionnelles sont accessibles aux personnes détenant un BTS CIG.

Les évolutions et le salaire

Avec de l’expérience, l’Opérateur d’impression numérique peut devenir chef d’équipe ou chef d’atelier. S’il le souhaite, il peut également s’installer à son compte. Au début, il gagne entre 1600 euros et 1800 euros brut par mois. S’il travail de nuit, il sera rémunéré d’avantage.

Enregistrer


Partager cet article

Commenter cet article
Partagez
Tweetez
+11
Partagez