L’optométrie enfin reconnue

17 avr 2013  par 7 réactions

Les délais d’attente pour pouvoir consulter un médecin ophtalmologue s’allongent. Il faut même attendre plus de 6 mois dans certaines régions de France tant les médecins sont surchargés. Face à ce constat, une formation qui n’était pas reconnue jusqu’alors s’est développée : l’optométrie. L’optométrie fait partie des sciences de la vision et permet l’accès à au métier d’opticien-optométriste. Ce dernier serait alors capable de faire des examens de vue jusqu’à maintenant réservés aux ophtalmologues. Mais depuis le 14 décembre 2012, le statut de l’optométrie a changé.

Image issue du site www.iso.fr

Optométrie : la formation

L’optométrie est une profession qui tend à se développer. C’est depuis quelques années que des classes se sont ouvertes pour suivre ce cursus paramédical. Ainsi, il existe le BTS Opticien Lunetier qui forme les étudiants au métier d’opticien en deux années après le bac (BAC +2).

Il existe même une classe accélérée pour les étudiants en première année de médecine qui pensent rater leur année. Cette classe débute en février et permet l’accès au BTS Opticien Lunetier en moins de 2 ans après le bac.

Deux autres parcours sont possibles après le BTS Opticien Lunetier : la Licence d’Optique Professionnelle (BAC +3) et le Master des Sciences de la Vision (BAC +5). Ils permettent l’accès à la profession d’optométrie.

Des compétences non reconnues

Une personne ayant des études en optométrie a de grandes connaissances sur l’optique. Elle aura les bases théoriques et pratiques à l’exécution de certains examens de vue. Cependant, la loi n’autorise pas ces pratiques de l’optométrie car elles sont réservées aux médecins.

Le problème est que ces examens de vue ne prennent pas longtemps en faire, mais il faut les faire. C’est ainsi que les files d’attente se rallongent chez les ophtalmologues. Les gens patientent et ce sont des graves pathologies qui sont en suspens pendant plusieurs mois. Il fallait réagir.

Le gouvernement prend la main

Le gouvernement actuel tient alors compte des plaintes posées par les patients et les syndicats. Ainsi, le ministre des Affaires Sociales et de la Santé décide de faire avancer la machine dans le sens d’une reconnaissance du statut de l’opticien-optométriste en septembre 2013. C’est une décision qui a été prise le 14 décembre 2012.

Cette décision vise à désengorger les rendez-vous pris chez les médecins. L’opticien-optométriste pourrait alors pratiquer des examens de vue au même titre que l’ophtalmologue.

loptométrie en france

avenir optométrie france

qu\es ce qui est difficile chez le métier d\opticien

prix et reconnaissance en optométrie

optometriste reconnu france ?

optometrie reconnue en France 2014

optometrie reconnue

optometrie reconnu portugal

optometrie pays

optometrie espagne

PARTAGER
Inscrit le 2/03/2012

Quentin

Rédacteur web et passionné des nouvelles technologies. Le monde qui m'entoure me passionne ; mais pas autant que les jeux vidéo. Geek InSide.
18 Articles
  • Yannick

    Dommage de réduire le travail et les connaissances de l’optométriste à la seul réalisation d’examen de la vue. Les lentilles de contacts et la détection d’état oculaire anormaux font également partie des fondamentaux de la formation de cette profession.

  • Arvel

    Bonjour Yannick,

    En effet, la pratique de l’optométrie est plus large que cela. Vous avez raison de le rajouter.

  • Yohan

    En fait les taches confiées aux optométristes sont different suivant le degre de reconnaissance de l’optometrie dans le pays, voici le detail : http://i.imgur.com/PFXHJ.png

    Notre pays est gravement a la traine en matiere de sante visuelle, ce qui explique les delais d’attente…

  • Yohan

    On est a peu pres au niveau de la Grece ou du portugal, et tres loin derriere l’allemagne, le Royaume Uni ou meme l’espagne…

  • Christophe

    Vous faites allusion au lapsus de MS Touraine pour déclamer une reconnaissance de l’optométrie en France ??

  • Opto mais triste….

    Le 14 décembre 2012, Madame MS Touraine a juste fait un lapsus en utilisant le mot « optométriste » à la place du mot « orthoptiste ». Il n’y aura donc pas de reconnaissance des optométristes en France, ni en septembre 2013, ni à la saint Glin-Gin. Ceux qui y croient, devaient aussi croire à la fin du monde le 21/12/2012…

  • Arvel

    Bonjour,

    À l’époque où j’ai rédigé ce communiqué, je ne savais pas qu’il s’agissait d’un lapsus et la nouvelle semblait réjouissante.

    Bonne journée.

Share with your friends










Submit

Warning: unlink() [function.unlink]: Aucun fichier ou dossier de ce type in /home/zemag/public_html/wp-content/themes/ze-mag-1.3/footer.php on line 146