Samedi 22 Septembre 2018

Critique Sur la piste du Marsipulami

La célèbre bête à la fourrure jaune et a la queue de 8 mètres (pas d’esprit mal placé s’il vous plait =P) est adaptée au cinéma par Alain Chabat qui rejoint du même coup le casting et se fait rejoindre par les petits préférés des français comme Jamel Debbouze ou Fred Testot. Une bonne comédie à la française dans la lignée de Astérix et Obélix: Mission Cléopâtre ou plus vieux mais toujours efficace La Cité de la Peur.

Synopsis Sur la piste du Marsipulami

Dan Geraldo (Alain Chabat), grand reporter pour la chaîne d’info V8, est menacé d’être viré si il ne fait pas un scoop dans la semaine car son émission n’est pas du tout productive. Pour son scoop, il est envoyé en Palombie pour interviewer le chef des Payas, une tribut vivant en Palombie. Sur place, il est envoyé chez le général Ponchero, le dictateur de la Palombie, puis est enfermé suite à un incident. En même temps, Pablito Camarone (Jamel Debbouze), doit servir de guide pour gagner de l’argent pour rembourser des « gangsters » qui menacent de tuer le perroquet de sa fille si il ne les paie pas.

Au même instant, Hermoso, un botaniste qui arrive à la retraite, regrette sa jeunesse passée. Par plusieurs coïncidences, il arrive à créer un élixir de jeunesse avec une orchidée très rare. Il sait qu’il pourra obtenir plus de ces orchidées en attrapant le Marsupilami, une créature légendaire, que les gens pensent qu’elle n’existe pas…

Un Marsipulami très réussi

Visuellement, le Marsupilami est magnifique. Il est mignon comme tout, très bien réussi, pour un film français on ne voit que très peu la différence quand il est touché par exemple, et quand il se déplace. Même si ses déplacements sont très rapides, ça reste du très bon travail, c’est du quasi réel, on « y croit ».

Rien de très particulier à dire sur la bande-son, même si il y a la chanson de la bande-annonce qui reste bien imprimée dans la tête après le film car elle est présent plusieurs fois dans le film et tout le long du générique.

Avis Sur la piste du Marsipulami

En bref, une bonne comédie à la française comme on les aimes. Elle est simple, efficace et sans prétention (malgré la battage médiatique autour). C’est de l’humour simple, c’est l’humour des Nuls, un peu vieux mais toujours efficace. On rigole bien, il y a de l’attendrissement, et une petite surprise dans le nid du Marsu à la moitié du film =)

Allez le voir en famille, entres amis, ou même seul: c’est un vrai bon film simple et bon, c’est tout ce qu’on veut, c’est tout ce qu’on aime, on nous vend pas du rêve, on nous vend du vrai, et ça fait plaisir.

Bande Annonce Sur la piste du Marsipulami



Commenter cet article
Critique Battleship

Fermer