Jeudi 20 Septembre 2018

Critique Zootopie

Hier est sorti dans notre beau pays gaulois Zootopie, le dernier gros film d’animation des studios Disney. Que doit-on attendre du studio avec le raz-de-marée Frozen ?

Réponse : après avoir travaillé sur Raiponce, Les Mondes de Ralph ou encore sur la série Futurama, Byron Howard et Rich Moore nous offrent Zootopie, un petit bijou d’animation avec beaucoup d’animaux, et surtout beaucoup d’humour. Les deux réalisateurs sont pour l’occasion épaulés par Jared Bush pour qui se nouveau Disney est sa première réalisation.

Synopsis Zootopie

Zootopia est une ville qui ne ressemble à aucune autre : seuls les animaux y habitent ! On y trouve des quartiers résidentiels élégants comme le très chic Sahara Square, et d’autres moins hospitaliers comme le glacial Tundratown. Dans cette incroyable métropole, chaque espèce animale cohabite avec les autres.

Qu’on soit un immense éléphant ou une minuscule souris, tout le monde a sa place à Zootopia !Lorsque Judy Hopps fait son entrée dans la police, elle découvre qu’il est bien difficile de s’imposer chez les gros durs en uniforme, surtout quand on est une adorable lapine.

Bien décidée à faire ses preuves, Judy s’attaque à une épineuse affaire, même si cela l’oblige à faire équipe avec Nick Wilde, un renard à la langue bien pendue et véritable virtuose de l’arnaque …

Une réalisation 3D époustouflante

En tant qu’amoureux de film d’animation, ce qui m’a principalement bluffé avec Zootopie c’est le réalisme incroyable qui s’en dégage malgré une touche cartoon très prononcé. Le film est très coloré, fourmille de détails dans tous les sens, de petits moments de vie par-ci par-là et je pense qu’un second ou même un troisième visionnage du film ne serait pas de trop pour déceler et apprécier chaque petite scène parsemée dans ce dernier.

Car ce qui se dégage de Zootopie en tant que ville, c’est sa bonne humeur perceptible à chaque coin de rue, mais surtout ses différentes ambiances travaillées avec une minutie absolue. À l’image d’un parc d’attractions, chaque portion de la ville à sa propre identité, ses propres habitants. Vraiment, un gros Big-up aux artistes 2D et 3D qui ont réussi à créer un univers cohérent, vivant et vraiment attirant.

De l’humour très bien dosé

Mais Zootopie c’est aussi et surtout une énorme dose d’humour à chaque instant. Nous avions tous vu ce superbe extrait du film avec les paresseux, et dans ma tête, c’était “ok, on a déjà vu le moment le plus drôle du film quelques semaines avant…”.
Et bien non ! Zootopie c‘est littéralement 1h40 de rire bien ficelé entrecoupé de petits moments détentes ou de gros stress assurés. Mais Disney commence aussi à devenir très mature dans dans ses films et, à l’image des studios DreamWorks avec Shrek, la firme à la petite souris nous offre ici un film avec deux sens de lecture. Le premier pour les enfants, avec son humour facile, ses moments mignons et son approche agréable. Et un second pour nous autres adultes, bourrés de référencés à la pop culture (BreakingBad entre autre…), et de gags fins, maîtrisés et extrêmement drôles.

Avis Zootopie

Pour conclure, et vous l’aurez compris, Zootopie est un petit chef d’œuvre comme Disney en a le secret.Drôle, très jolie, très agréable, à la fois pour les petits comme pour les grands. Pour ce début d’année 2016, Disney met la barre assez haute dans le domaine de d’animation. Un grand bravo.

Bande Annonce Zootopia



Thomas
Thomas

Journaliste freelance, fan d'aviron et de voyages.

Commenter cet article
Fondation Jérôme Seydoux-Pathé : Keaton sur grand écran

Fermer