Lundi 23 Octobre 2017

Déguisement : un marché en progression malgré la crise économique

La morosité économique actuelle qui impacte tout particulièrement la France n'épargne aucun secteur, si ce n'est celui du déguisement, qui se fait principalement sur internet. Pourquoi cette insolente santé ? Est-elle soutenue par Halloween, l'un des très grands rendez-vous de l'année pour les vendeurs de déguisements ?

Une consommation différente

Marché de niche en 2007 sur internet, c'est aujourd'hui l'un des secteurs qui connait la progression la plus insolente, alors que l'économie française en général tourne au ralenti.
D'ailleurs, on pourrait penser que les Français qui regardent à deux fois avant de faire une dépense qui pourrait paraître superflue auraient tendance à faire des coupes sombres dans ce budget. Et pourtant, il n'en ait rien. Bien au contraire, les ventes en ligne de déguisements et d'accessoires pour fête progressent d'année en année depuis 2007. Halloween a été pour beaucoup dans ce phénomène, car cette ancienne fête française qui a été transposée aux Etats Unis avant de revenir sur le Vieux Continent en 1999, a considérablement dopé les ventes de déguisements.
Pourtant, depuis 2010, cette fête qui a lieu tous les ans le 31 octobre commence à perdre de sa superbe. Trop commerciale, trop américaine. Cela reste néanmoins l'un des moments forts de l'année pour les boutiques en ligne.

Déguisement : un marché en progression malgré la crise économique

D'ailleurs, selon le responsable de Deguizeo.com, cela reste le moment le plus important de la seconde moitié de l'année, le dernier étant le boom des ventes à l'occasion des fêtes de Noël (déguisement de Père Noël notamment) et pour le Nouvel An qui est souvent costumé.
Toutefois, le gérant du magasin situé à Noidans-lès-Vesoul et de la eboutique du même nom reconnaît que depuis quelques temps déjà, le rayon proposant du déguisement pas cher représente une part importante de son chiffre d'affaires.

« La seule explication, c'est que les consommateurs ne veulent pas sombrer dans la morosité ambiante et continuent de faire la fête. Ils ont légèrement modifié leur façon d'acheter, c'est tout ».

Ainsi, si les costumes sont toujours autant demandés, le rayon des accessoires et autres perruques connaît un intérêt croissant, en particulier auprès des adultes.


Partager cet article

Commenter cet article