Mardi 17 Octobre 2017

Étude du cas Nivea : analyse externe, analyse interne et SWOT

Une étude du magazine 60 millions de consommateurs révèle que nombre de produits de toilette utilisés sur les plus jeunes contiennent du propylparabène, du phénoxyéthanol et du méthylisothiazolinone  des substances chimiques nocives pour la santé. Beaucoup de ces produits sont commercialisés par des grandes marques telles que Pampers, Mixa bébé, Klorane et Nivea. Le site TousLesDocs en profite pour étudier en détail l’une de ces marques à travers une étude du cas Nivea.

Étude du cas Nivea : analyse externe, analyse interne et SWOT

Le propylparabène, le phénoxyéthanol et le méthylisothiazolinone : des substances chimiques nocives déconseillées

Du propylparabène, du phénoxyéthanol et du méthylisothiazolinone dans les produits de toilette destinés aux nourrissons ! C’est ce qu’indique une étude du magazine 60 millions de consommateurs. Ces substances chimiques nocives pour la santé, voire même toxiques pour les plus jeunes, ont été déconseillées par les autorités sanitaires et seront interdites dans les produits sans rinçage pour le siège à partir d’avril prochain pour les autres. C’est le cas du propylparabène, un perturbateur endocrinien banni par l’ANSM.

60 millions de consommateurs s’est penché sur les formules de 52 produits différents, le résultat est troublant : 28 d’entre eux contiennent des composants toxiques. Et parmi ces 28 produits, l’on trouve des produits de grandes marques telles que Pampers, Mixa bébé, Klorane et Nivea. Ces produits de toilette et de soin ont été évalués selon leurs composés (irritants, allergisants et sensibilisants), la présence des substances chimiques citées plus haut et leur prix. Ils ont reçu des notes allant de « + + » à « - - » et seuls 9 d’entre eux sont conseillés par le magazine. La liste est en vente sur son site et dans le dernier numéro. (60 millions de consommateurs, Le Nouvel Obs, Terra Femina)

TousLesDocs : étude du cas Nivea

Le site de consultation de documents TousLesDocs propose étudier en profondeur l’une de ces marques à travers une étude du cas Nivea : analyse externe, analyse interne et SWOT.


Partager cet article

Commenter cet article