Samedi 16 Fevrier 2019

Lutter contre la maladie de l'Alzheirmer avec la caféine

Des chercheurs du CHU de Lille constatent qu’une molécule dérivée de la caféine pouvait lutter contre la maladie d’Alzheimer.

Lutter contre la maladie de l'Alzheirmer avec la caféine

Beaucoup de famille ont éprouvé la tristesse de voir un proche perdre la mémoire et subir le déclin de tous ses souvenirs. Une douleur lancinante qu’éprouve les proches du malade dû à cette maladie à ce jour encore incurable. Pourtant, après plusieurs années de test et de recherches, des chercheurs ont pu déceler les effets bénéfiques d’une molécule dérivée de la caféine sur la malade d’Alzheimer.

Le docteur David Blum, à l’origine de cette étude, a mené ses recherches en collaboration avec des chercheurs européens de Lisbonne et de Bonn dans le laboratoire de l’Inserm dans le CHU de Lille.

La caféine bloque les récepteurs endommagés

L’Alzheimer est une maladie dégénérative qui causent la dégradation des récepteurs A2AR. Ils ne fonctionnent plus correctement et empêche la bonne communication des neurones entre elles. Ainsi, les chercheurs ont conçu une molécule artificielle, dérivée de la caféine. Cette dernière agirait de manière bénéfique sur les récepteurs du cerveau.
Elle va cibler et agir directement sur les récepteurs dysfonctionnels. Docteur Blum affirme que « Si la caféine est une clé, le récepteur en est la serrure. Nous avons donc voulu mimer les effets de la caféine en testant une molécule capable de bloquer les A2AR. Le but était de démontrer l’intérêt thérapeutique de cette molécule dans le traitement de la maladie d’Alzheimer. »

Cette étude scientifique a été publiée dans la revue  Frontiers in Moelcular Neuroscience en juillet dernier.

Lutter contre la maladie de l'Alzheirmer avec la caféine #2

Trouverons-nous un véritable remède contre la maladie d’Alzheimer ?

Les chercheurs avaient déjà préalablement prouvé que la caféine pure et dure avait des effets bénéfiques sur la dégradation cognitive des personnes atteintes d’Alzheimer.  Il faudrait boire entre trois et quatre tasses par jour pour assurer notre bonne santé.

« La grande partie des études expérimentales vont dans le sens que la caféine pourrait être un médicament par elle-même. »

Affirme le leader de l’étude. Malheureusement, il faudra patienter encore quelques temps avant les tout premiers essais cliniques sur l’Homme.

« Pour faire un essai clinique, il faut demander un financement et monter des dossiers, cela prend du temps. » conclut-il.

Espérons qu’un jour, les scientifiques trouveront les remèdes nécessaires à l’éradication de cette maladie !

Commenter cet article
Est-il possible de jeûner et faire du sport ?

Fermer