Vendredi 20 Octobre 2017

Miniartextil , 11ème édition au Beffroi de Montrouge, du 27 février au 21 mars 2015

Miniartextil, 11ème édition au Beffroi de Montrouge, du 27 février au 21 mars 2015

Depuis 2005, dans le cadre de sa politique culturelle autour de l’art contemporain et en collaboration avec l’association italienne « Arte & Arte », la Ville de Montrouge présente au Beffroi, du 27 février au 21 mars 2015, la 11ème édition de l’exposition « Miniartextil ».

Cette exposition, née à Côme en 1991 à l’initiative de collectionneurs, est désormais une référence internationale dans le domaine de l’art textile et du mini-textile contemporain : 1000 artistes exposés depuis 24 ans, 11 éditions à Montrouge, qui a accueilli plus de 8000 visiteurs en 2014.

Un thème, une esthétique au coeur de la nature

Autour d’un thème, chaque année différent, une soixantaine d’œuvres d’artistes de tous pays sont sélectionnées. Sur le thème choisi aujourd’hui, « GEA », du mot grec ancien « Gaïa » ou « Gê » « terre », identifiée à la « Déesse mère », à la « terre nourricière » 54 mini-textiles de 20x20x20 cm et 10 installations monumentales, spécialement conçues et produites pour l’exposition, rendent un hommage à notre planète.

Dans chacune de leurs œuvres, odes à la nature, à sa force, à sa fragilité, à sa diversité, à ses composantes infinies, les artistes ont exploité les matières naturelles offertes par une terre généreuse, prolifique: les écorces, le bois, l’argile, le lin, le coton, la soie, la laine, le chanvre, les algues, des matériaux transformés, l’alminium, le plexiglas, le polystyrène, qu’ils transfigurent et transcendent.  Conscients, par ailleurs, de leur rôle dans la cité des hommes, ils nous alertent sur les dangers qui pèsent sur notre environnement avec la puissance métaphorique ou symbolique de leur imaginaire créatif.

Miniartextil, 11ème édition au Beffroi de Montrouge, du 27 février au 21 mars 2015

Des artistes, des matières, des oeuvres

Nous sommes accueillis dans la belle salle du Beffroi par la spectaculaire forêt d’arbres aux feuilles arachnéennes de Manabu Hangaï (Japon), « Wonder forest in villa Olmo », faites d’algues marines, de chanvre et de pigments. Les ombres portées au sol amplifient  la beauté de l’ensemble. On remarquera parmi les installations, celle de Maddalena Ambrosio (Italie), « Livres », en terre et polystyrène expansé, « ruines d’une guerre silencieuse » où les formes disparaissent au profit d’autres formes, ou celle de Fabrizzio Pozzoli (Italie), « Beneath » vision inversée du rapport homme-nature et avertissement : la nature pourrait se venger!

Miniartextil, 11ème édition au Beffroi de Montrouge, du 27 février au 21 mars 2015

Les mini-œuvres, joyaux uniques et composites, sont installées en arc de cercle, posées sur des socles suspendus à de minces filins mobiles. L’imagination et la créativité s’épanouissent librement dans des matières et des formes surprenantes, parfois bizarres, qui nous interrogent : «Tutto intorno (All around)» de Heike Shaeffer (Allemagne), en jersey, coton, laine, peinture à l’huile, «La cornucopia di Gea» de Monika Engel (Allemagne) en soie, cocons de Bombyx Mori, fil métallique, colle, «Gli stambecchi» de Danka Perovic (Serbie), en feutre, laine, céramique, fil de fer, «Occhio della terra» de Dario imbo (Italie) en soie grège teintée et bois, «White earth shell» de Frederica Luzzi (Italie), en corde de lin.

… une sélection représentative des 54 pièces, plus étonnantes les unes que les autres. Toutes demandent un regard attentif et curieux pour en détailler les secrets, les beautés et tenter d’en percer l’intime essence.

Miniartextil, une fois encore éblouira et comblera le néophyte, l’amateur d’art textile contemporain, l’amateur d’art tout court, en quête de sensations nouvelles et de plaisir.

"Miniartextil" à Montrouge : Le Beffroi /entrée libre tous le jours de 10h à 19h

http://www.ville-montrouge.fr/699-miniartextil-a-montrouge.htm

Donnez la présentation de lalminium?


Partager cet article

Agnès Krief
Agnès Krief

Passionnée de cinéma, curieuse de tout.

Commenter cet article