Mercredi 18 Octobre 2017

Choisir son orientation scolaire

Après la troisième, la question sur l'orientation professionnel est souvent abordée et importante. Mais est-ce si évident que ça de se projeter dans un monde souvent inconnu et décisif pour notre avenir ?

L'orientation, la vraie question

A ce jeune âge, il est rare de choisir sans hésitation le chemin à prendre pour construire son futur. Dans un premier temps, il est essentiel d'être entourée des personnes compétentes pour nous guider dans nos démarches et recherche concernant notre orientation professionnel.C'est souvent ce point, qui n'est pas pris au sérieux au sein des établissements scolaire ou organisme publique comme le CIO (Centre d'Information et d'Orientation).

Il faudrait que l'éducation Nationale se penche particulièrement sur la mise en valeur des conseillers d'orientation et leur importance dans les choix futurs des élèves qui représenteront le monde de demain.

 

Choisir-son-orientation-scolaire

Les Coachs privés

Il existe, pour palier à ces manquement, des professionnels qui répondent à ces attentes. Les coachs en orientation scolaire sont des personnes qualifiés et habilité à cette activité. Ils ont assisté à des formations spécialisées et acquérir un certain nombre d'aptitude.

Ces professionnels procède en plusieurs étapes, leurs formule sont constituées d'un pack de quelques séances d'1h30, de l'utilisation de logiciel de teste et d'une restitution écrite, détaillé de leur séance, aux élèves et parents. En général, le conseil d'orientation professionnels est une des branches des psychologues et consultant. Ce qui peut rassurer les parents en y inscrivant leurs enfants. Il est également préférable de privilégié les professionnels qualifiés et en possession d'habilitations certifiés.

En conclusion on constate que si les élèves seraient mieux encadrés et accompagnés, ils seraient plus attentifs à leur choix de carrières professionnel. Il y a un vrai manquement de la part de l'éducation nationale (les conseillers d'orientation en école) et des organismes publiques (le CIO, qui ne sont pas assez compétents et qualifiés pour informer et orienter les élèves comme il se doit.

La motivation et l'envie sont de paire avec la réussite!


Partager cet article

Commenter cet article