Jeudi 21 Septembre 2017

Le vampire : un genre littéraire ?

Depuis l’arrivée de “Twilight” sur les tables des librairies en 2006, les romans, films et séries mettant en avant des vampires n’ont cessé de voir leur nombre grandir. Pour autant, l’utilisation des buveurs de sang dans les œuvres de l’esprit ne date pas d’hier, le premier texte de fiction sur le sujet, “Le Vampire” de John William Polidori, remontant à 1819, ou encore le plus connu “Dracula” de Bram Stoker en 1897. Mais les films et livres de vampires ont feu évoluer la figure du vampire, transformant (notamment à partir d’Anne Rice) une créature fortement manichéenne en quelque chose de plus contrasté, notamment en lui donnant la parole (l’incontournable “Entretien avec un vampire”).

Pour autant, peut-on parler de genre vampirique (que ce soit dans les livres ou les films) ? A dire vrai non, étant donné qu’on retrouve des vampires aussi bien dans le Polar, la SF, l’Urban Fantasy, la Fantasy, etc.  (sans même parler de Young Adult, qui est tout sauf un genre). Du coup, difficile de dire qu’il existe à proprement parler un genre regroupant tous les textes sur le sujet. On serait davantage en devoir de parler de figure littéraire.

Cette problématique des genres n’enlève en rien la complexité, pour le néophyte comme pour l’amateur averti, de dénicher la perle rare parmi les textes toujours plus nombreux qui sont édités chaque mois sur le thème du vampire. Un peu de romance ? Pas du tout ? Des vampires qui se dissimulent dans l’ombre (ou ont fait leur coming out) ? Du suspense ? Sans compter que chacun réagit différemment au style, au scénario, etc. Dès lors, pouvoir recouper ses précédentes expériences littéraires sur le sujet avec d’autres, voire découvrir les autres titres de certains auteurs est un moyen aussi simple qu’efficace pour s’y retrouver dans la jungle des publications vampiriques. Pour cela, de nombreux sites existent, qui recensent les sorties sur le sujet.


Partager cet article

Commenter cet article