Jeudi 19 Octobre 2017

Sac biodégradable ? Enduma lance le défi

Un sac 100% biodégradable n’existe pas encore. Mais toutefois, les chercheurs du monde entier essayent de trouver au mieux un sac qui se dégrade au plus vite et qui soit également plus soucieux de l’environnement. C’est aussi dans ce sens que la société Enduma essaye de mettre en avant depuis quelques années, un sac réutilisable pendant des années et à dégradation accélérée, et ceux dans le but de substituer le sachet « traditionnel » à la sortie de caisse qui est actuellement interdit à la production et à la commercialisation. Cette société a également lancé le défi que s’il existerait un sac purement biodégradable, elle sera la première à en produire. Mais pour l’heure, la recherche est encore en cours. « Nous produisons actuellement environ trois millions de mètre carré par an de ce type de sac qui est aujourd’hui fabriqué avec 70% de plastique contre 75,25% au tout début de la production.

Non woven bags - sacs tissés

En prenant connaissance de la dégradation de l'environnement qui touche la majorité de la terre, ENDUMA a réfléchi sur un système pour sauver notre planète : le non woven bags ou sacs non tissés. En effet, les sachets plastiques sont l'un des facteurs qui conduit à la dégradation rapide de notre environnement ne citant que les dalles bouchées par ces matières plastiques. En effet, les sacs non tissés fabriqués par ENDUMA sont fait d'une matière à dégradation accélérée, ce qui contribue fortement à sa dégradation au contact de l'eau et du soleil en deux mois.
ENDUMA est certifié ISO 9001:2008, donc répond à tous les critères possibles dans la fabrication de ses produits et existe sur le marché depuis plus de 35 ans.
Ce qui différencie le non tissé des tissus est que les fibres ou filaments qui le constituent sont déposés d'une façon différente qui caractérise le non-tissé.
Pour le moment, les non-tissés représentent au sein d'ENDUMA un secteur ouvert sur de nombreuses produits comme le non woven bags ainsi que le laundry bags, mais ENDUMA pense encore élargir ces activités afin de répondre au besoin des clients.

La famille, mais surtout les femmes trouvent l'utilité des sacs non-tissés dans leur vie quotidienne du fait qu'ils sont réutilisables et ergonomiques, le sac ENDUMA est aussi idéal pour les commerces vu qu'ils peuvent-être personnalisables qui rendra le sac publicitaire dans le fait qu'on peut mettre sont logo sur le sac en recto et verso avec la couleur de leur choix. Plusieurs sociétés ont déjà fait confiance à la savoir faire d' ENDUMA dans la fabrication de ses produits comme les sacs tissés, toiles et gaines, big bags, sacs en filet et bâches, mais récemment aussi le non woven bags. Plusieurs sociétés ont déjà passer leur commande, pourquoi attendre encore pour faciliter sa vie ?

Ce changement au niveau du procès de fibrage nous permet d’obtenir un sac plus écologique tout en gardant sa résistance. Leur contenance en calcium permet, en cas d'abandon dans la nature, une dégradation accélérée en poudre, évitant ainsi de très nombreux dommages (canalisations bouchées, inondations,...) » explique Wallid Hadad, directeur général d’Enduma, qui constate que Madagascar est assez avancé en termes écologique par rapport aux autres pays développés. Ce sac est déjà exporté chez nos îles voisines (Maurice et La Réunion) à raison de 400 000 sacs par an. Un chiffre qui permet à cette société de se fixer un objectif de prévoir une usine de montage à La Réunion.

Toujours dans cette optique de l’économie durable qui est l'avenir de notre économie, la société  recycle sur place ses propres déchets. « Nous réfléchissons, par ailleurs, à une logistique pour récupérer les sacs usagés afin de les transformer en granulés, très utilisés par d'autres industries » ajoute-t-il.

Les actions RSE toujours au centre de ses préoccupations

« Nous misons beaucoup sur les sensibilisations qu'elles soient auprès de nos clients, ou d'un point de vue général. En effet, une société comme la nôtre est un emblème national. Nos produits sont connus de tous les Malgaches (avec les sacs en plastiques tissés utilisés par les paysans dans l’agriculture), ainsi c'est un devoir de communiquer et de sensibiliser la société malgache sur tous les sujets: santé, environnement et développement durable. Nous le faisons avec grande volonté, car nous représentons un savoir-faire Vita Malagasy (Fabriqué à Madagascar) de qualité » nous confie Wallid Hadad. Mais ses actions ne se limitent pas seulement à ce stade. « Nos salariés bénéficient d'avantages quasi-uniques sur la Grande Ile (cantine, OSTIE sur place, intervenants-sensibilisations, comité d'entreprise,...), une sorte de "modèle Google" local qui privilégie le bien-être du salarié ! » avance-t-il.

enduma


Partager cet article

Commenter cet article