in

Auto-entrepreneur, un régime en plein boom

L’auto entreprenariat reste souvent perçu comme un statut dangereux : entre les risques de faillite ou un salaire peu rentable par rapport à l’effort fourni, se lancer demande toujours de la réflexion. Pourtant, il s’avère que devenir auto entrepreneur est plus facile et rentable qu’on ne le suppose !

  • ELVE Lot de 3 Manifolds AUTO-ENTREPRENEUR Facture/Devis 21 x 14 cm Vertical 50 dupli
    Elve – Manifold AUTO-ENTREPRENEUR Facture/Devis 21 x 14 cm Vertical 50 dupli Ce produit innovant est un « 2-en-1 » qui allie « Facturier » et « Devis » pour plus de facilité et de souplesse d’utilisation.
  • La compta des auto-entrepreneurs: Toutes les astuces pour profiter à 100 % du statut

Un statut en pleine expansion

On peut affirmer que cette année 2018 a vu le nombre d’auto entrepreneurs s’agrandirent. En mars 2018, l’INSEE confirme une augmentation d’inscription de +2.4%, soit une création, de 47.518 entreprises classiques rien que pour ce mois-ci. Il ne faut cependant pas confondre ces chiffres avec le statut de microentreprises, qui ont, eux, augmenté de 2.7%. Il faut dire que l’inscription auto entrepreneur est rapide si on sait la manœuvrer comme il faut. Afin de gagner du temps, de nombreuses entreprises proposent leur service pour un suivi efficace.

Mais cette soudaine augmentation du statut d’auto entrepreneur sur le marché peut s’expliquer par différents facteurs, aussi bien d’un point de vue politique qu’économique.

Les réformes récentes qui aident l’auto entrepreneur

En 2018, le statut d’auto entrepreneur a bénéficié du doublement des plafonds du chiffre d’affaires pour garder le titre plus longtemps. Cette réforme de la CSG suit la politique établie par Emmanuel Macron, qui souhaite à travers son programme libéraliser l’économie de la création d’entreprise. Cette augmentation des plafonds est de :

  • L’auto-entrepreneur Tout-en-Un pour les Nuls: Poche – Business
  • Indépendant, auto-entrepreneur, micro-entrepreneur 2024

  • 170 000€ pour le secteur de la vente de biens et service et les locations saisonnières de tourisme et les chambres d’hôtes (auparavant fixés à 82.800€)
  • 70 000€ pour les autres entreprises et activités de services (à 33.200€ anciennement)

En conséquence, les cotisations sociales et les impôts sur le revenu sont plus bas que ceux qui gèrent une entreprise classique. Cette aide de l’État permet ainsi aux microentreprises de faire perdurer leur statut plus longtemps pour une expansion durable de leur activité.

Des étudiants-entrepreneurs toujours plus nombreux

Cette aide apportée aux auto entrepreneurs vient du fait que ce statut est de plus en plus demandé. Du côté des étudiants, on encourage sur les bancs des écoles de commerce ou à l’université de monter des projets, entourés par des professionnels. Le constat est que de 637 étudiants-entrepreneurs en 2014-2015, le nombre d’inscrits était de 3576 pour la saison 2017-2018. Ces étudiants sont généralement issus des programmes ciblés en business ou entreprenariat, dont par exemple le « Pôle étudiant pour l’Innovation, le transfert et l’entrepreneuriat », appelé aussi PÉPITE, existe

Si la nouvelle génération Y ne cesse de créer et d’enrichir notre société par ses idées nouvelles, ce statut est voué à perdurer et à étendre son expansion pour cette année 2018-2019. Pour connaître plus d’astuces pour optimiser votre entreprise, on vous propose de consulter magaweb.fr !

Auto entrepreneur : le digital l’emporte

Il faut le dire : l’arrivée d’internet dans les années 90 n’a cessé de s’étendre. Aujourd’hui, ceux qui font la loi sur internet sont notamment les réseaux sociaux, exploités comme une porte pour le e-commerce. De nombreux auto entrepreneurs se lancent dans des projets de vente, et ce pour des raisons diverses :

  • Une visibilité à l’internationale immédiate
  • Le recueil de données et d’informations qui permet de mieux comprendre les envies du client et de sa recherche
  • Un investissement qui respecte les petits budgets et qui permet de commencer en douceur
  • Une liberté appréciée dans l’exercice de son travail. Avec un site que l’on gère soi-même, on peut le faire depuis chez soi
  • En conséquence de ce dernier point, un auto entrepreneur peut d’abord commencer son activité sans payer de frais de location pour des bureaux

Il existe d’autres intérêts que vous pouvez consulter sur Le blog des auto entrepreneurs.fr, qui vous donne tous les conseils pour des outils numériques fiables et accessibles rapidement.

  • Statut d'auto-entrepreneur en hausse : Augmentation du nombre d'inscriptions en 2018 selon l'INSEE.
  • Réformes récentes favorables : Doublement des plafonds du chiffre d'affaires pour les auto-entrepreneurs.
  • Étudiants de plus en plus entrepreneurs : Hausse du nombre d'étudiants créant leur propre entreprise.
  • Digitalisation croissante : Les réseaux sociaux et le e-commerce facilitent l'exercice de ce statut.