Samedi 20 Octobre 2018

Gérard Jouannest, le pianiste et mélodiste de Jacques Brel est mort

Gérard Jouannest, figure de l’ombre et pilier de la chanson française depuis plus de 50 ans, est mort mercredi 16 mai à Ramatuelle dans le Var, à l’âge de 85 ans. Il avait été le pianiste et mélodiste attitré de Jacques Brel qu’il aida notamment à composer la mélodie de la chanson culte, Ne Me Quitte Pas, lors de leur toute première collaboration.

Un pilier de la chanson Française

Gérard Jouannest est né en 1933 dans la banlieue de Paris. Il a fait ses études de musique au Conservatoire national supérieur de musique de Paris et rêvait de devenir concertiste. Cependant, la mort brutale de son père, deux jours avant son examen pour devenir professeur de musique au Conservatoire, le poussera à abandonner ce rêve.

Dans les années 50, pour subvenir à ses besoins, il se fait embaucher dans un orchestre tzigane et enchaîne les concerts dans des cabarets parisiens. Il jouera notamment souvent au célèbre cabaret des Trois Baudets où il rencontrera Jacques Brel. Cette rencontre fut décisive puisque c’est le célèbre chanteur qui le poussera à devenir compositeur.

Sa carrière discrète, mais imposante, l’amènera à travailler pour Juliette Gréco dans les années 80. Tombés tous les deux amoureux l’un de l’autre, ils se marièrent en 1988 et ne se quittèrent plus jusqu’à la mort de Gérard Jouannest le 16 mai 2018. Il a notamment composé pour la chanteuse sa célèbre chanson C’était un train de nuit.

Une très longue carrière

Ce qui a fait de Gérard Jouannest un pilier de la chanson française, c’est la facilité avec laquelle il s’est adapté aux évolutions du monde. Nullement inquiété par l’arrivée des nouvelles générations et des nouveaux instruments, il s’est adapté au piano numérique et a composé pour de jeunes chanteurs comme Benjamin Biolay ou Miossec.

La carrière de Gérard Jouannest est également exemplaire pour sa grande variété. Il ne s’est pas contenté de s’adapter aux nouvelles générations, mais il s’est également adapté aux nouvelles modes. On citera notamment sa participation, en tant que compositeur, à l’album Gibraltar puis à l’album Dante du rappeur Abd Al Malik. C’est d’ailleurs cette collaboration entre les deux hommes qui amènera le rappeur à écrire des textes pour Juliette Gréco.

Avec près de 300 créations déclarées à son nom, Gérard Jouannest est l’un des plus importants compositeurs de la chanson française et son influence immense est si grande qu’il sera toujours impossible d’en percevoir les limites précises.

Homme de nature très discrète, il aura tout de même accepté de recevoir, en 2007, le prix Lucien et Jean Boyer de la Sacem. Une maigre compensation comparée à tout ce qu’il aura apporté à la chanson française, mais il aura toujours su se contenter de peu tant qu’il avait la musique.

Commenter cet article
Cross-Border Blues au Théâtre Claude Lévi-Strauss, Musée du Quai Branly à Paris

Fermer