Mardi 17 Octobre 2017

Deux idées pour Halloween : faire du faux sang, et faire une boîte à bonbons qui fait peur

Faux sang

Du faux-sang pas cher !

Pour la fête d'Halloween, on a tous en tête des images de monstres, de sorcières, le tout arrosé de quelques décilitres de faux sang !  Et bien figurez-vous qu’il est très facile d’en faire soit-même. En plus c’est mangeable! Donc pourquoi se priver, n’est-ce pas ?

Pour faire votre vrai-faux sang, il vous faut simplement un peu d’eau chaude, du miel liquide, du colorant rouge et du café soluble. Vous mélangez quelques gouttes de colorant dans de l’eau chaude (une cuillère à soupe environ).
Vous ajoutez deux bonnes cuillères de miel, une demi-cuillère à café de café soluble, vous mélangez le tout et c’est près ! Si c’est trop liquide ? Rajoutez du miel. Pas assez ? Rajoutez de l’eau. Trop clair ? Rajoutez du colorant. Vous allez être la star de cet Halloween !

Comment transformer le classique saladier de bonbons à boîte-qui-fait-peur ?

C’est facile, et ça amusera tous les bambins se présentant à votre porte et pourquoi ne pas le faire avec ses propres enfants ? Voici un peu de bricolage pour halloween.

- Munissez-vous d’une boite en carton de taille moyenne.
- Sur un des cotés, faites un trou de la taille d’un poing d’enfant.
Pensez à le faire presque tout en haut de votre coté de la boîte pour ne pas que les bonbons tombent.
- Fermez la boite complètement (il ne reste que le trou pour accéder à son contenu.) - Décorez selon votre imagination (petites chauve-souris, sorcières, …– pendant cette période, vous trouverez plein d’autocollants sur le thème). Vous pouvez aussi peindre la boite en orange. Faîtes vous confiance !
- Une fois le tout bien sec, mettez les bonbons par le "trou de la main".

Plus qu’à attendre les enfants ! Chaque fois qu’un bambin demandera des bonbons, il devra mettre la main dans la boite… Un bon BOUH au moment où il se saisira de sa poignée de gourmandises devrait le faire bien sursauter, pour le plus grand plaisir de tous !

sang


Partager cet article

Commenter cet article