Mercredi 2 Decembre 2020

Le métier de fleuriste en France


La vente de fleurs et la confection de compositions florales fait partie des métiers de l'artisanat. En France, ce métier est exercé par les plus passionnés. De même, il séduit de plus en plus les plus jeunes.

L'essentiel du métier de fleuriste

Le métier de fleuriste en France

Médiateur entre l’horticulteur et le client, le fleuriste peut avoir un statu de salarié ou de professionnel indépendant. On associe généralement ce métier au plaisir ou à la passion. Outre cette dimension ludique, un fleuriste doit avoir acquis les techniques et compétences spécifiques à sa profession.

Cela consiste en deux dimensions fondamentales, l'une étant l'art floral et l'autre l’art de la vente.

Pour la première, être fleuriste implique la capacité de manipuler, d'agencer et de conserver les fleurs. En somme, il doit avoir des notions de botanique (nommer les fleurs, connaître le message qu'elles véhiculent, etc.). La créativité est aussi de mise quand il s'agit de concevoir des bouquets.

Pour la deuxième dimension, le fleuriste est tenu d'avoir des notions de commerce et de gestion (finance, stock, etc.). Autrement dit, il accueille, conseille et fidélise son client dans un local bien approvisionné.

Évolutions du métier de fleuriste

En débutant en tant qu’employé, le fleuriste peut devenir responsable d'un rayon floral en jardinerie ou en grande surface. Autre devenir  possible : il peut créer son propre entreprise, ou encore reprendre un fond de commerce afin de devenir propriétaire. Il peut sécuriser son activité en souscrivant à une assurance fleuriste. Du reste, il n'existe aucun diplôme obligatoire pour exercer le métier de fleuriste en France.

Cependant, des études sont nécessaires à l'acquisition des nombreuses techniques, en tant qu'artisan. Il y a donc de multiples opportunités et postes possibles dans ce domaine.

En savoir plus sur le métier de fleuriste

  • http://www.fnff.fr
  • http://www.pro-assurances.fr/assurance-magasin-de-fleurs-a-79.html
  • http://www.mapitsoftware.com/?p=152

La place des plantes artificielles en tant que fleuriste ?

Il est vrai que lorsqu’on évoque le métier de fleuriste, c’est surtout les bouquets, les compositions et les plantes vertes qui viennent à l’esprit. Pourtant les plantes artificielles peuvent également avoir leur place :

  • avoir un intérieur fleuri même si vous n’avez pas la main verte ou pas le temps de vous en occuper
  • offrir des fleurs là où il est interdit d’amener de véritables fleurs, comme à la maternité
  • fleurir une tombe ou une urne à la Toussaint, pour que la sépulture reste fleurit tout au long de l’année. C’est bien pratique si vous habitez trop loin ou que vous n’êtes plus en santé, pour vous en occuper et que vous n’avez pas trouvé d’entreprise pour le faire à votre place.

Comme vous le voyez, la plante artificielle chez le fleuriste n’est pas une idée farfelue. Par contre, il s’agit d’avoir des plantes artificielles de qualité, qui offrent un visuel et un toucher proche des véritables plantes, comme c’est le cas avec Floranet. En effet, le panel de couleurs est le même que celui présent dans la nature et la plante est travaillée notamment avec de la soie. Vous aurez également du choix dans les plantes vertes et fleuries.