Lundi 23 Octobre 2017

La musculation pour tous

De par sa variété, la musculation convient à tous

En ce monde, rien n'est aussi permanent que le changement. Il y a des dizaines d'années, quand les premières méthodes élaborées d'entraînement à partir d'exercices de musculation, la seule activité pratiquée de façon méthodique était la "culture physique". Quelques individus intéressés faisaient de grands mouvements, sautillaient, touchaient leurs orteils, transpiraient et espéraient que tout irait bien. A part certains jeux créatifs, il n'y avait pas d'autres choix. Quelle différence aujourd'hui !

Maintenant, la forme se décline en plusieurs tendances: tout d'abord, l'exercice aérobique comme le jogging, suivi du "cardio-training" : avec matériel spécifique: steppers, tapis roulants, vélos ergonomiques et rameurs. Des millions de Français s'y sont mis, leur nombre ayant augmenté de plus de 65%, uniquement au cours des 10 dernières années. La musculation connaît également un essor qui s'accentue, le nombre de ceux et celles qui pratiquent le bodybuilding ayant doublé au cours de cette décennie.

On dit que la quête de la forme est le plus grand mouvement , social du 21e siècle. Venue d'Europe, la musculation arrivait vers le début du siècle en Amérique où elle fut perfectionnée. Avant 1950, la "condition physique" était surtout l'apanage des athlètes de compétition et des soldats se préparent au combat. Puis, pour la première fois, dans les bases militaires et à bord des navires de guerre, des millions d'hommes firent l'expérience de la musculation, activité inconnue jusqu'alors. Vers le milieu du siècle dernier, après la seconde guerre mondiale, on assista à une prolifération de salles de musculation. A l'époque, la diversité actuelle du "fitness" appartenait à un avenir très lointain...

Au cours des a20 dernières années, de nouvelles tendances d'entraînement se sont affirmées et c'est un bien. Elles sont toutes des variations sur un thème fondamental, la condition physique, et chacune est une forme "d'exercice", terme qui sous-tend celui de "santé" grâce à ses bienfaits sur la maîtrise du poids, l'atténuation du stress, l'évacuation des pressions de la vie professionnel, la tranquillité d'esprit, la souplesse, l'endurance et le tonus musculaire. La participation à toutes ces nouvelles activités connaît une progression géométrique. A une certaine époque, les "salles des jeunes" étaient les seuls lieux d'entraînement? Aujourd'hui, on trouve partout des clubs de remise en forme qui ne cessent d'accueillir des pratiquants dont bon nombre sont des cinquantenaires nés lors du baby-boom.

Parmi les activités de la forme, l'entraînement de musculation vient en tête de liste. D'après le sondage, plus de 3 millions de Français s'adonnaient à la musculation en 2010. Le tapis de jogging venait derrière avec un peu plus de 2 millions d'utilisateurs, suive par le vélo d'appartement, le jogging, le cyclisme, les machines à résistances et la natation.

Avant même que nous découvrions tous les bienfaits de la musculation, nos efforts étaient centrés sur la quête de la beauté corporelle. Nul ne peut nier l'attrait d'un corps d'homme ou de femme rendu fort et harmonieux et qui, par la pratique du culturisme sollicitant ses capacités naturelles de développement musculaire, a été sculpté dans une visée esthétique.


Partager cet article

Commenter cet article