in ,

Investir en SCPI : principales différences avec un investissement immo classique

L'investissement en Société Civile de Placement Immobilier (SCPI) connaît un essor remarquable, surtout en comparaison avec des formes plus traditionnelles d'investissement immobilier, comme l'immobilier locatif. Pourtant, malgré ses avantages, ce placement n'est pas dépourvu de complexités. De l'analyse du rendement aux conditions d'entrée et de sortie, plusieurs critères déterminants doivent être considérés. Dans cet article, nous allons aborder de manière détaillée les facteurs clés à prendre en compte pour un investissement en SCPI réussi.

Investir dans une SCPI et très différent d'un investissement immobilier classique

Investir en SCPI : principales différences avec un investissement immo classique

  • INVESTISSEZ VOTRE ÉPARGNE !: Le livre formation en finances personnelles pour mieux investir votre argent en 6 étapes
  • S’enrichir facilement dans l’immobilier avec les SCPI : le guide complet

L'une des premières choses à noter est que les SCPI offrent une diversification géographique et sectorielle souvent plus large que l'immobilier locatif. Alors qu'acheter un bien immobilier classique vous confine généralement à un type de bien dans un emplacement spécifique, une SCPI vous permet d'investir dans plusieurs types de biens (bureaux, commerces, résidentiel) dans différents lieux. En outre, la gestion des biens est assurée par une société de gestion professionnelle, ce qui élimine les casse-têtes liés à la maintenance et à la gestion locative.

Cela étant dit, l'investissement en SCPI peut également avoir des frais de gestion plus élevés que la propriété directe. En général, comptez entre 7 et 10 % de frais d'acquisition, en plus des frais annuels de gestion qui varient entre 0,5 % et 1 % du capital investi.

Quels rendements attendus ?

L'indicateur le plus suivi en matière de rendement est le Taux de Distribution sur Valeur de Marché (TDVM). Ce dernier varie généralement entre 4 % et 6 %, ce qui est souvent supérieur aux rendements de l'immobilier locatif en direct. Il est important de noter que ces chiffres sont nets de frais de gestion, mais bruts de fiscalité. Les revenus de SCPI sont imposables au même titre que les revenus fonciers, sauf dispositions particulières liées à certains types de SCPI (SCPI fiscales, par exemple).

  • S’enrichir avec les dividendes des SCPI : le guide complet !
  • Les meilleurs placements pour les Nuls : Livre de business, Mieux gérer son argent grâce aux techniques de placements financiers, Choisir les meilleurs placements pour faire fructifier son patrimoine

Les conditions d'entrée

L'investissement en SCPI est souvent accessible avec un ticket d'entrée relativement bas, généralement autour de quelques milliers d'euros. Cela le rend plus abordable que l'achat d'un bien immobilier en direct qui nécessite un apport conséquent. Cependant, les frais d'acquisition ne sont pas à négliger. Comme indiqué plus haut, ils oscillent souvent entre 7 % et 10 % et incluent généralement la commission de la société de gestion et les frais de notaire.

Il est également possible de financer votre investissement en SCPI à crédit. Contrairement à un crédit immobilier classique, les banques sont généralement plus flexibles sur les conditions d'emprunt pour les SCPI, bien que les taux soient souvent légèrement plus élevés.

Les conditions de sortie

Si la liquidité est une préoccupation, il est crucial de prendre en compte les conditions de revente. Les parts de SCPI ne sont pas aussi liquides que des actions ou des obligations. De plus, la revente est souvent conditionnée par l'existence d'un acheteur, ce qui peut prendre du temps. Il existe toutefois des marchés secondaires où les parts peuvent être vendues, mais ces plateformes peuvent appliquer des décotes importantes.

Une meilleure diversification de votre portefeuille

En matière de diversification, il est important de ne pas mettre tous ses œufs dans le même panier. Certains experts recommandent de diversifier vos investissements en SCPI en achetant des parts dans plusieurs sociétés de gestion ou différents types de SCPI (SCPI de rendement, fiscales, etc.).

Tableau Récapitulatif

CritèresSCPIImmobilier Locatif
GestionProfessionnelleIndividuelle
DiversificationÉlevéeFaible
Ticket d'entréeFaible (milliers d'euros)Élevé (dizaines de milliers)
Frais7-10% + frais annuelsFrais de notaire
Rendement (TDVM)4-6%Variable
LiquiditéMoyenne à faibleFaible

Faire un investissement en SCPI est une décision qui ne doit pas être prise à la légère. Les rendements peuvent être attrayants, et la gestion est facilitée par des professionnels, mais il est crucial de considérer plusieurs critères comme les frais, la liquidité, et les conditions d'entrée et de sortie pour maximiser vos chances de succès. Comme toujours, une consultation avec un conseiller financier peut vous offrir une vue plus complète et personnalisée de votre situation.

En prenant en compte ces différents critères, vous pourrez faire un investissement en SCPI plus éclairé. N'oubliez pas que chaque investissement comporte des risques et qu'il est essentiel de diversifier votre portefeuille pour minimiser ces derniers.

FAQ

Quelle est la définition d'une SCPI ?

Une SCPI (Société Civile de Placement Immobilier) est une forme d'investissement qui permet à des particuliers de bénéficier des avantages fiscaux liés à l'immobilier. Elle collecte les fonds des investisseurs pour acheter et gérer un portefeuille immobilier diversifié, comme des bureaux, des maisons ou encore des magasins.

Les revenus locatifs obtenus par ces biens sont répartis entre les associés, selon le montant qu'ils ont investi. Une SCPI peut être ouverte aux souscriptions publiques ou privée et ne requiert pas d’effort financier important de la part de chaque associé.

Quel est le rendement des SCPI ?

Les SCPI sont des produits financiers très intéressants, car elles offrent un rendement annuel moyen de 4 à 5%. Elles permettent d'investir sur le long terme et peuvent être réinvesties pour générer davantage de revenus.

Le rendement des SCPI dépend de la performance du marché immobilier et de l'expertise des gestionnaires. Il est nécessaire d'être bien informé avant de se lancer afin que cet investissement soit le plus rentable possible.

Quels sont les dangers liés aux SCPI ?

Les SCPI ont des avantages certains, mais comportent aussi des risques. D'abord, comme pour tout placement immobilier, le prix des parts peut varier et il est possible que les investisseurs subissent des pertes financières.

Ensuite, la performance de l'investissement dépendra grandement du marché et de la qualité du patrimoine loué. En outre, les dividendes versés par une SCPI sont soumis à l'impôt sur le revenu et aux impôts locaux si vous êtes résident français. Par ailleurs, un autre danger lié aux SCPI est le contrôle détourné qui peut entraîner une hausse importante des frais et un rendement plus faible pour les investisseurs.

  • Investir en SCPI : Diversification géographique et sectorielle, frais de gestion plus élevés.
  • Rendements attendus : TDVM entre 4% et 6%, imposables mais souvent supérieurs à l'immobilier direct.
  • Conditions d'entrée : Ticket d'entrée bas, frais d'acquisition élevés, possibilité de financement à crédit.
  • Conditions de sortie : Faible liquidité, revente plus complexe avec décotes possibles sur les marchés secondaires.
Avatar

Thomas

Journaliste freelance, fan d'aviron et de voyages.