Mercredi 25 Avril 2018

Les monomoteurs General Atomics MQ-1 Predator tirent leur révérence

Utilisés depuis plus de 23 ans pour l’aviation militaire, les monomoteurs General Atomics MQ-1 Predator sont retirés du service opérationnel. Cette décision a été prise par l’US Air Force et a été annoncée officiellement récemment.

Les monomoteurs General Atomics MQ-1 Predator tirent leur révérence

Un appareil historique

Les drones General Atomics MQ-1 Predator ont marqué plusieurs années d’histoire pour les forces américaines avant qu’ils soient écartés définitivement. Ils ont été utilisés lors de plusieurs missions anti-djihadistes mais ils sont mal vus et ont mauvaise réputation.

Les monomoteurs General Atomics MQ-1 Predator tirent leur révérence

Ils sont même considérés par certains comme éléments qui encouragent le terrorisme. Il ne faut pas oublier néanmoins que la principale mission confiée à ce type de dispositif était durant toutes ces années le recueil de données pour le compte de l’armée américaine.

Des remplacements plus modernes

Le MQ-1 Predator a laissé la place à des appareils plus sophistiqus. Pour autant, cela ne marque pas la fin de vie de tous les modèles de Predator. Il y a encore des exemplaires qui sont opérationnels mais dans d’autres pays dont la Turquie, au Maroc et en Italie.

Certains dires affirment même l’existence de machines du même type sous couleurs émiraties depuis quelques mois. Cela dit, ni l’armée ni le gouvernement de ce pays n’ont pas encore donné leurs versions qui confirment cette information.

Les monomoteurs General Atomics MQ-1 Predator tirent leur révérence

Désormais, le General Atomics MQ-1 Predator se trouvera au même rang que les autres appareils qui ont servi l’US Air Force dans le passé. Il sera mis au côté du Lockheed C-141 Starlifter, du North American F-86 Sabre Dog ou du Boeing B-47 Stratojet.


Partager cet article
Commenter cet article
Voyage aux USA : tout ce que vous devez savoir sur l'ESTA

Fermer