Dimanche 22 Octobre 2017

INTRUSION : le 28 mai 2015 sur ARTE

Jeudi 28 mai 2015, à  partir de 20h50, ARTE diffusera les trois épisodes de la mini-série INTRUSION, un thriller psychologique et fantastique qui tient le spectateur en haleine de bout en bout. Aspiré dans un vertigineux labyrinthe mental où l’on ne distingue plus la réalité du cauchemar, on est gagné par l’angoisse ingénieusement distillée dès les premières minutes, avec un sens remarquable du suspens.

INTRUSION : le 28 mai 2015 sur ARTE

L’histoire : Philippe Kessler, un pianiste de renommée internationale, à la veille d’un concert, souffre d'acouphènes et d’hallucinations qui l’effraient, le déstabilisent et inquiètent ses proches. En pleine représentation il s’effondre. Il se réveille, incrédule et terrifié, dans monde inconnu où il est un autre mais dans le même corps, avec autre prénom, une autre famille, il n’est plus pianiste mais imprimeur.

Philippe Kessler est-il devenu fou ou est-il victime d’un complot ?

INTRUSION : le 28 mai 2015 sur ARTE

Inutile d’ajouter quoique ce soit à ces quelques mots de présentation, il faut découvrir la suite et se laisser emporter dans les méandres d’une intrigue machiavélique, concoctée par trois jeunes scénaristes talentueux, Frédéric Azémar, Quoc Dang Tran et Florent Meyer et mise en scène par Xavier Palud avec maestria … et ça n’a pas dû être facile !

La perspective qu’il a choisie est originale, elle implique insidieusement le spectateur, complètement piégé et ravi de l’être : « Je voulais, déclare Xavier Palud, qu’on ne quitte jamais le point de vue du personnage principal, qu’on soit tout le temps avec lui, plongé dans son cauchemar. Cela rend l’intrigue encore plus diabolique et anxiogène. Le spectateur n’a jamais d’avance, il est toujours dans une incertitude par rapport à ce qu’il voit. J’avais envie de [lui] donner du plaisir en le plongeant dans une histoire dont il ne connaît pas la direction »

L'objectif est parfaitement et brillamment atteint !

Un casting de qualité, réunit autour de l’excellent Jonathan Zaccaï, Judith El Zein, Marie Kremer, Eric Berger, Franz Lang, Thomas VDB, Catherine Arditi, Léo Kanier, Jean-Henri Compère.

Jonathan Zaccaï accomplit une performance éblouissante en parvenant à nous faire entrer dans la tête d’un personnage complexe, en proie à un trouble profond, affolé par ce qui lui arrive et ne maîtrisant rien. Judith El Zein, qui joue le rôle de son épouse, belle, élégante et énigmatique, nous entraîne sur de fausses pistes, on croit avoir la clé de l’énigme … pour retomber aussitôt dans cette incompréhension tellement jouissive du spectateur perdu qui s’impatiente de comprendre enfin !

TOURNAGE DU TELEFILM "LA PART DU MAL"; STRASBOURG 7 FEVRIER 2014

Tous les autres protagonistes sont du même niveau et entretiennent le mystère sans effets inutiles, avec cette subtilité de jeu tout en nuances, propre aux comédiens chevronnés. Catherine Arditi, qui incarne la mère de Philippe, fait ici une apparition des plus singulières.

N’oublions pas les effets spéciaux qui créent une atmosphère très particulière, envoûtante. Judicieusement et sobrement intégrés au récit, ils mettent en relief, comme en surbrillance, les moments déterminants, avec une intensité dramatique exacerbée et la beauté fascinante de l'étrange.

Quant au générique qui scande les trois épisodes, c'est un véritable bijou sonore et graphique !

Surtout, ne rien lire avant de voir la série, il faut arriver devant son écran vierge de tous ces commentaires qui dévoilent sur le net, sans scrupules, certains ressorts du scénario. Ce serait vraiment dommage d’avoir, ne serait-ce qu’une piste et d’être alors privé d’un grand plaisir devant cette histoire pleine de surprises et si bien mise en images.

Coproduction d'Arte France et de la Compagnie des Phares et Balises, INTRUSION a reçu le Prix de la Meilleure série au Festival de Luchon 2015


Partager cet article

Agnès Krief
Agnès Krief

Passionnée de cinéma, curieuse de tout.

Commenter cet article